LIFESTYLE

3 gendarmes tués par balles lors d’une intervention pour un drame conjugal

[ad_1]

07H14
Les gendarmes se sont rendus dans la nuit de mardi à mercredi dans un hameau près de Saint-Just, dans le Puy-de-Dôme, pour porter secours à une femme qui avait trouvé refuge sur le toit de la maison lors d’une dispute avec un homme qui serait son compagnon ou son ex-compagnon.
Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, deux militaires ont essuyé des tirs en s’approchant de la maison.
L’un d’eux est décédé des suites de ses blessures tandis que le deuxième, blessé à la cuisse, a été transporté par les pompiers à l’hôpital.
Après avoir mis le feu à sa maison, le forcené, âgé de 48 ans, a de nouveau tiré sur les gendarmes présents aux abords de la propriété, tuant 2 d’entre eux.
La femme a été délivrée et mise en sécurité. Quant à son agresseur de 48 ans, connu des services de police pour des faits de problèmes de garde d’enfant, on ignore s’il est toujours vivant et s’il est toujours dans la maison.
Au moins 7 membres du GIGN sont sur place ainsi que des pompiers pour maîtriser l’incendie.

Article précédentUn récidiviste agrippe 2 enfants sur le quai de la gare : ils sont sauvés par leur grande sœur

[ad_2]

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page