Économie

Le Président de l’ANRE Maroc inaugure le 4ème forum des présidents des Régulateurs de l’énergie méditerranéens en Sicile

Le président de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE), Abdellatif Bardach, en sa qualité de président de l’Association des régulateurs méditerranéens MEDREG, a inauguré la 4ème session du forum des présidents des régulateurs de l’énergie méditerranéens, qui s’est tenue sur le site historique de Sélinonte (Sicile), en Italie.

Selon un communiqué de l’ANRE, M. Bardach a inauguré, aux côtés des ministres de l’énergie italien, Gilberto Pichetto Fratin, et libanais, Walid Fayad, cet événement qui a connu la participation des représentants de haut niveau gouvernementaux, des parlementaires et des gestionnaires du réseau de transport et du secteur privé.

Les discussions ont porté notamment sur l’amélioration des infrastructures énergétiques et l’intégration des systèmes à travers la région, explorant des innovations comme les réseaux intelligents, la mobilité électrique et le développement de l’hydrogène vert, précise le communiqué.

Le leadership du Royaume du Maroc a été particulièrement mis en avant lors de cette rencontre, “soulignant la vision stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, qui a lancé et promu une vision d’unité méditerranéenne, axée sur la coopération transfrontalière et des solutions énergétiques durables”, relève la même source.

S’exprimant à cette occasion, M. Bardach a réaffirmé l’importance de ces collaborations, notant que la position géostratégique du Royaume le place au carrefour des échanges énergétiques essentiels.

“En synchronisant nos efforts, nous pouvons surmonter les défis actuels et façonner un avenir énergétique durable pour la Méditerranée et au-delà”, a-t-il ajouté.

A l’occasion de ce forum, les Autorités de régulation de l’énergie méditerranéenne ont consolidé leur engagement commun envers la transition énergétique comme moyen de garantir la sécurité de l’approvisionnement et la durabilité pour l’avenir, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page