Politique

Le Maroc et le Brésil décident de mettre en place un dialogue stratégique pour la consécration de leur partenariat solide de longue date

vendredi, 7 juin, 2024 à 16:32

Rabat – Le Maroc et le Brésil ont décidé de mettre en place un dialogue stratégique visant la consécration du partenariat solide et de longue date qui lie les deux pays et dont les modalités et groupes de travail seront précisés ultérieurement.

Dans un communiqué conjoint rendu public à l’issue des entretiens tenus, vendredi à Rabat, entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le ministre des Affaires étrangères de la République Fédérative du Brésil, Mauro Vieira, les deux parties se sont félicitées de l’excellente qualité du partenariat entre le Maroc et le Brésil, réaffirmant l’engagement d’en optimiser le grand potentiel, particulièrement dans les domaines de l’agro-alimentaire, de l’économie verte et de la logistique.

MM. Bourita et Vieira sont convenus d’œuvrer pour la mise en place de programmes de coopération conjoints entre l’Agence Marocaine de la Coopération Internationale (AMCI) et l’Agence Brésilienne de Coopération (ABC), au profit du continent africain, tout en exprimant leur satisfaction quant au développement continu du cadre juridique régissant les relations entre les deux parties et qui s’est particulièrement enrichi ces dernières années reflétant, ce faisant, le caractère stratégique du dialogue Maroc-Brésil, indique-t-on de même source.

À cet égard, ils se sont félicités des nouveaux Accords et Mémorandums d’entente finalisés ou à un stade avancé de finalisation, dont la conclusion donnera un élan nouveau au partenariat bilatéral et permettra aux acteurs institutionnels et aux opérateurs économiques des deux pays de mettre en œuvre des initiatives, actions et projets novateurs dans plusieurs domaines d’intérêt commun.

Il s’agit notamment de l’Accord d’assistance administrative mutuelle en matière douanière entre le Royaume du Maroc et la République Fédérative du Brésil, du Mémorandum d’entente sur la promotion de Tanger Med comme plateforme logistique auprès des opérateurs brésiliens, entre Tanger Med Special Agency (TMSA) et la Chambre de Commerce Arabo-Brésilienne, du Mémorandum d’entente portant sur les volets recherche, développement et achat de pièces aéronautiques fabriquées par le parc industriel Midparc, entre Embraer et le ministère de l’Industrie et du Commerce, ainsi que le Mémorandum d’entente sur l’organisation du Business Forum, entre l’Agence Marocaine du Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE) et la Chambre de Commerce Arabo-Brésilienne.

Selon la même source, les deux ministres se sont félicités de la mise en place d’un Business Forum dans les mois prochains, qui devrait renforcer davantage les relations commerciales entre les deux pays, promouvoir de nouvelles synergies entre les acteurs publics et privés et renforcer la complémentarité entre les différents secteurs productifs au Maroc et au Brésil.

Ils se sont également félicités de la réouverture, à partir de la fin 2024, de la liaison aérienne Casablanca-Sao Paulo, qui permettra de faciliter les flux commerciaux et touristiques entre les deux pays, saluant aussi la création du poste d’attaché militaire dans les Ambassades auprès des deux capitales respectives.

Par ailleurs, le Maroc a exprimé son appréciation de la trajectoire démocratique exemplaire du Brésil et de la vitalité du modèle social et culturel que le Brésil s’est choisi, ainsi que du leadership du Président Luis Inácio Lula Da Silva dans ses efforts de réduction de la pauvreté et de la promotion du développement. Il a également salué sa défense du dialogue Sud-Sud et les initiatives portées par le Brésil au sein de l’ONU, du G20 et du Groupement BRICS tendant à une réforme en profondeur des instances de la gouvernance globale.

Les deux ministres ont affirmé que ce nouvel horizon se fonde sur le partage du Maroc et du Brésil des mêmes valeurs d’ouverture, de tolérance et de démocratie, s’appuie sur une profondeur historique particulière et puise sa pertinence dans la convergence de vues des deux pays et dans un dialogue stratégique soutenu sur les questions d’ordre international.

Se félicitant des positions constructives de leurs pays en faveur du développement durable et de la promotion des droits de l’Homme et réaffirmant, à ce titre, l’engagement constant du Maroc et du Brésil à lutter contre toutes les formes de racisme et de xénophobie, ils ont souligné la nécessité de renforcer la coopération internationale dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée.

Soulignant l’importance des grands évènements sportifs, qui représentent des opportunités de promotion du développement et de l’inclusion sociale, les deux responsables se sont, à cet égard, félicités pour l’organisation de la Coupe du Monde Féminine 2027 au Brésil et la Coupe du Monde 2030 au Maroc, en Espagne et au Portugal.

Les deux ministres se sont réjouis de la densité des échanges des visites, dans les deux sens, qui atteste de la solidité des liens existant entre les deux pays et confirme l’importance du dialogue entre les autorités brésiliennes et marocaines.

Le ministre brésilien, qui effectue une visite officielle au Maroc sur invitation de son homologue marocain, a adressé une invitation à M. Bourita pour effectuer une visite officielle au Brésil, à une date à convenir d’un commun accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page