ÉconomieA La Une

Le Maroc dépasse l’Afrique du Sud en matière de production automobile

Avec une capacité de production annuelle de 1 million de véhicules, le Maroc a produit l’année dernière 700 000 voitures, ce qui le place en tête de ses concurrents africains. En comparaison, l’Afrique du Sud, son principal rival, n’a produit que 400 000 véhicules en 2022. Cependant, ce n’est pas seulement en termes de volume que le Maroc prend l’avantage sur l’Afrique du Sud. En effet, le taux d’intégration locale au Maroc est de 64%, contre seulement 50% en Afrique du Sud, malgré le fait que le secteur automobile représente 4% du PIB de ce dernier.

Le Maroc prend également une longueur d’avance dans la fabrication de véhicules électriques. Il est presque le seul pays du continent à se lancer dans ce segment prometteur. Bien sûr, il y a une concurrence féroce entre le Maroc et l’Afrique du Sud, mais ces deux pays, ainsi que quelques autres pays africains, sont salués pour leur contribution à la croissance de l’industrie automobile. En particulier, ils ont apporté une contribution significative à la valeur ajoutée locale dans cette industrie. En travaillant ensemble, ces deux économies peuvent contribuer grandement à atteindre l’objectif ambitieux de produire 5 millions de véhicules par an en Afrique.

Le secteur de l’automobile représente un secteur stratégique pour le Maroc, avec des avantages tels que la proximité de l’Europe et des coûts compétitifs de production. Le Maroc a réussi à attirer des investissements étrangers majeurs dans l’industrie automobile, tels que Renault et Peugeot, grâce à des politiques d’incitation attractives. Le secteur emploie actuellement plus de 200 000 personnes dans le pays.

En conclusion, le Maroc est en train de devenir un leader incontesté de la production automobile en Afrique. Son avance sur l’Afrique du Sud, tant en termes de volume de production que de taux d’intégration locale, est indéniable. De plus, le Maroc se positionne en pionnier de la production de véhicules électriques, un segment clé pour l’avenir de l’industrie automobile. En travaillant en collaboration avec d’autres pays africains, le Maroc peut contribuer à réaliser l’objectif ambitieux de produire 5 millions de véhicules par an en Afrique, créant ainsi des emplois et stimulant la croissance économique sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page