Économie

La richesse du patrimoine musical traditionnel marocain célébrée le 25 mai à Casablanca

L’Association marocaine de la musique andalouse (l’AMMA) organise, le 25 Mai à la scène Sacré-Cœur de Casablanca, une manifestation musico-culturelle placée sous l’égide du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication.

Organisé en partenariat avec Casablanca Events et Animation, la marque territoriale Wecasablanca, et avec le soutien de la Société de gestion de la Loterie nationale (SGLN), l’événement mettra à l’honneur, à travers une expérience immersive, le patrimoine musical traditionnel marocain.

Dans la continuité de son engagement à promouvoir et préserver le riche patrimoine musical du Maroc, l’AMMA vise à sensibiliser le public à la beauté et à l’importance de la musique traditionnelle marocaine, mettant en lumière quatre piliers de l’art marocain, à savoir le Melhoun, Hmadcha, l’art folklorique de Aissawa et l’art de Gnaoua.

Le plateau artistique sera composé d’artistes qui font honneur à la culture musicale marocaine, dont l’incontournable du Melhoun, Majda El Yahyaoui, l’Orchestre Al Assala de Meknès sous la direction des artistes Rachid Lahkim et Mohamed Ouarti, la troupe de l’art soufi de Hmadcha dirigée par l’artiste Anouar Dekkaki, la troupe de Aissawa de Meknès, et la troupe de l’art de Gnaoua dirigée par le prodigieux artiste Mohamed Zaidane.

“La Loterie nationale consacre l’intégralité de ses revenus à des actions sociales et solidaires afin de contribuer au développement du paysage économique et social marocain notamment à travers sa participation à la promotion de la culture”, indique La SGLN.

Les amateurs de musique auront l’opportunité de découvrir et d’apprécier la richesse et la diversité de ces traditions musicales, tout en célébrant l’héritage culturel du Maroc.

“La musique traditionnelle du Maroc transcende le simple élan mélodique pour devenir une immersion dans les profondeurs de notre patrimoine culturel, une ode à la diversité et à la fécondité de notre expression artistique”, souligne la présidente Fondatrice de l’Association Marocaine de la Musique Andalouse, Fatima Mabchour.

Les sonorités envoûtantes du Melhoun, portant l’héritage poétique des siècles passés, fusionneront avec les rythmes enivrants de l’Aissawa, les chants mystiques du Hmadcha et les percussions enflammées du Gnaoua. Cet événement promet une célébration unique de la diversité culturelle du Maroc à travers sa musique.

Media7

Media 7, votre source d’actualités en ligne. Notre mission est de fournir des informations précises, impartiales et à jour sur les événements nationaux et internationaux qui comptent pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page