Économie

Hôtellerie : prémices d’une saison estivale animée

Par Manal ZIANI

L’industrie hôtelière nationale se prépare à une saison estivale exceptionnelle et animée, stimulée par une affluence record et une croissance remarquable du nombre de nuitées enregistrées par les établissements d’hébergement touristiques classés (EHTC).

Forte de la confiance croissante des investisseurs nationaux et étrangers, cette industrie continue de prospérer avec une série d’ouvertures d’hôtels, contribuant au dynamisme économique du Royaume et renforçant davantage sa position comme une destination touristique privilégiée, prête à répondre aux attentes des voyageurs du monde entier.

D’ailleurs, l’offre touristique s’est renforcée avec l’inauguration, en avril dernier, de la première unité hôtelière classée 4 étoiles à la province d’Ouezzane.

Cet établissement vient compléter un projet touristique intégré comprenant une variété d’installations telles qu’une salle polyvalente, un aquaparc, un village artisanal et plusieurs restaurants.

Avec ses 53 chambres, dont 6 suites, et ses équipements de qualité incluant une piscine couverte, une piscine extérieure, une salle de sport, et un restaurant proposant une cuisine locale et internationale, cette nouvelle ouverture contribue à la consolidation de l’attractivité de la région en tant que destination touristique.

Par ailleurs, le groupe espagnol Hotusa a annoncé l’ouverture de trois nouveaux hôtels au Maroc entre 2024 et 2025. Le premier établissement, “Eurostars Casa Anfa”, prévu pour l’automne, sera situé dans le nouveau hub de Casablanca, tandis que les deux autres, “Eurostars Californie” et “Exe Zerktouni”, suivront respectivement fin 2024 et mi-2025 dans la même ville.

Ces trois hôtels, nouvellement construits et stratégiquement situés, offriront au total 251 nouvelles chambres aux voyageurs, renforçant ainsi l’offre hôtelière de la région.

En outre, le groupe hôtelier américain Radisson a également exprimé son intention d’étendre sa présence au Maroc, avec pour objectif d’atteindre 25 établissements d’ici 2030.

Cette vague d’investissements et d’ouvertures dans les hôtels témoigne de la vitalité de l’industrie hôtelière marocaine et de son attractivité croissante pour les investisseurs nationaux et étrangers.

L’hôtellerie en pleine ascension

D’après les récents chiffres de l’Observatoire du tourisme, plus de 7,8 millions de nuitées ont été réalisées dans les établissements d’hébergement classés durant les quatre premiers mois de 2024, soit une amélioration de 7% en un an.

Cette hausse recouvre une consolidation des nuitées des non-résidents (+11%), atténuée par le repli des nuitées des résidents (-5%).

Une performance qui fait suite à une année 2023 exceptionnelle durant laquelle ces établissements ont enregistré près de 25,6 millions de nuitées (+35% par rapport à 2022).

Cette progression est le fruit de stratégies ciblées et de mesures incitatives qui ont stimulé le secteur et renforcé l’attractivité du Maroc en tant que destination touristique de choix.

Convaincu de la singularité de la destination Maroc et de sa capacité à rivaliser avec les grandes destinations mondiales, le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire a tracé une vision ambitieuse visant à accueillir 26 millions de touristes d’ici 2030.

Dans ce cadre, la feuille de route 2023-2026 a été lancée, avec pour objectifs d’attirer 17,5 millions de touristes, créer 200.000 nouveaux emplois et générer 120 milliards de dirhams de recettes en devises.

Pour garantir le succès de cette feuille de route, le ministère agit sur six leviers de compétitivité indispensables, dont la consolidation de l’offre hôtelière. Cela implique la mise à niveau du parc hôtelier existant et la création de nouvelles capacités d’hébergement pour répondre à la demande croissante et aux attentes diversifiées des touristes.

À rappeler qu’un système de classement des établissements touristiques, rendu obligatoire par la loi 61-00, a été instauré en vue de garantir des prestations de qualité répondant aux attentes des clients.

En outre, un nouveau cadre juridique a été introduit et concrétisé par la publication de la loi n°80-14 visant plusieurs objectifs clés, dont l’amélioration de la compétitivité et la qualité des prestations des établissements touristiques et l’alignement de l’offre touristique nationale sur les standards internationaux.

Pour améliorer les analyses des performances des établissements hôteliers, le ministère a annoncé la mise en service du système de télédéclaration en ligne des nuitées réalisées tant par les touristes marocains qu’étrangers.

Cela permettra à l’écosystème de l’hébergement touristique ainsi qu’aux autorités compétentes de mieux comprendre les tendances, d’identifier les points forts et les opportunités d’amélioration, afin d’adapter les stratégies de développement.

Ces efforts contribuent non seulement à l’augmentation du nombre de nuitées et à l’amélioration de l’expérience des visiteurs, mais aussi à la compétitivité du Maroc sur la scène touristique mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page