Culture

Hatim Ammor enflamme la 2è soirée du festival “Alif”, tomber de rideau sur une 1ère édition exceptionnelle

samedi, 6 juillet, 2024 à 11:37

Casablanca – La deuxième soirée du festival “Alif” de la musique arabe, vendredi soir, a été marquée par une prestation envoûtante du chanteur Hatim Ammor, qui a littéralement conquis la scène d’Anfa Park à Casablanca.

Dès les premières notes, le public a été transporté par l’énergie de cette star éclatante de la chanson marocaine.

Le répertoire interprété par Hatim Ammor comprenait une série de ses plus grands succès, notamment “Alawal”, “Akhir merra”, “Hsebni temaa”, “Ila rah el ghali”, “Aalach ya lil” et “Khadija”.

Sur scène, Hatim Ammor a interagi avec le public de manière exceptionnelle, menant la danse et incitant les spectateurs à se joindre à lui dans un élan de joie collective. “Je bouge grâce à votre énergie”, a-t-il lancé, provoquant une réaction enthousiaste.

Les fans ont chanté et dansé au rythme des mélodies entraînantes. La voix magique de Hatim Ammor, combinée à ses talents de danseur, a maintenu une atmosphère électrique tout au long de la soirée.

Le chanteur n’a pas manqué d’exprimer son amour pour le public de sa ville natale, Casablanca, déclarant à plusieurs reprises combien il appréciait leur accueil chaleureux.

La scène d’Anfa Park, illuminée par les jeux de lumière et animée par les mouvements synchronisés de Hatim Ammor, de son orchestre et des danseurs, a servi de toile de fond parfaite pour cette performance exceptionnelle.

Après le concert de Hatim Ammor, la montée sur scène de la “Reine de la scène” Myriam Fares a été phénoménale. La chanteuse libanaise a illuminé la scène avec sa présence captivante, charmant le public avec un répertoire riche en hits et en danses captivantes.

Ses célèbres chansons telles que “Ana wel choug”, “Maalech”, “Hatha el helou” et “Ana leek” ont résonné dans tout le parc, incitant les spectateurs à chanter et à danser avec elle.

L’ambiance était électrique alors que Myriam Fares interagissait chaleureusement avec ses fans, partageant des moments de complicité et de joie,  exprimant son amour pour le Maroc et son public.

La prestation de la star libanaise a clôturé une première édition du festival “Alif” qui a tenu toutes ses promesses. Un grand succès qui augure d’un avenir brillant pour ce festival organisé par l’agence Seven PM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page