Économie

Gitex Africa 2024 a atteint tous ses objectifs (organisateurs)

La deuxième édition du Gitex Africa a atteint tous ses objectifs en offrant aux startups participantes des perspectives prometteuses d’autonomisation pour leur future croissance, a affirmé la présidente de la société organisatrice de l’exposition, Kaoun International, Trixie LohMirmand.

“Cet événement a rempli tous les objectifs à en juger par le nombre important des participants, la qualité des échanges, la panoplie des conventions signées, et les engagements affichés en termes de réseautage, de collaboration et de partenariat”, a affirmé Mme LohMirmand dans une déclaration à la MAP à la clôture de cette grand-messe technologique.

Elle a noté que cette année, les startups ont eu l’occasion de tenir des réunions avec les investisseurs invités au salon, précisant que “400 investisseurs ont participé à cet évènement, dont 70% sont étrangers”.

“Cette participation remarquable démontre l’intérêt porté à l’écosystème du Maroc”, a poursuivi la présidente, soulignant que cet événement a donné lieu “à la signature de plusieurs accords de partenariat et de protocoles d’accord pour collaborer avec des entreprises marocaines et internationales”.

Mme LohMirmand s’est également attardée sur le potentiel de l’intelligence artificielle (IA) dans le développement du continent africain, soulignant que “l’IA sera une puissance de transformation technologique très importante en Afrique, compte tenu des talents qui viennent d’Afrique, en particulier au Maroc”.

Cette édition du Gitex a accordé une attention particulière à cette technologie, comme en témoigne la présence de “nombreux experts mondiaux et de solutions venus aider le public à comprendre l’avenir de l’économie de l’IA”, a-t-elle dit.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Gitex Africa, avec la participation de 1.500 exposants, représentant plus de 130 pays, a été une occasion d’échange sur les derniers développements technologiques, notamment dans les domaines de l’IA, la santé et la cybersécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page