Économie

Genève: Le Maroc place l’investissement industriel au cœur d’un projet de développement global et intégré (M. Sekkouri)

Le Maroc mise sur la transformation structurelle de son économie, à travers une politique industrielle de nouvelle génération visant à mettre en œuvre un projet de développement global et intégré, a affirmé, jeudi à Genève, le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri.

Le Maroc tient à mettre en œuvre son projet de développement dans un contexte de stabilité et de paix sociale, car le défi n’est pas seulement de réaliser la croissance, mais aussi de stimuler un développement inclusif pour toutes les couches de la société marocaine, tout en recherchant la justice spatiale à travers l’ouverture de l’économie nationale aux chaînes de production mondiales, a indiqué M. Sakkouri lors d’une séance plénière du Forum des dirigeants mondiaux, commémorant le 60e anniversaire de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Dans ce contexte, le ministre a relevé que le Maroc a conclu une série d’accords de libre-échange qui ont ouvert un vaste marché aux produits marocains, et a adopté des politiques publiques visant à réhabiliter l’environnement pour des secteurs industriels hautement productifs.

Et de préciser que le Royaume a accompli des avancées significatives dans une nouvelle génération d’industries, notamment l’automobile et le secteur aérospatial, domaine dans lequel il est à l’avant-garde à l’échelle africaine.

Le ministre a mis en exergue le succès du Maroc dans le développement d’une offre prometteuse pour l’investissement dans les énergies renouvelables, en particulier dans le domaine de l’hydrogène vert, soulignant que le Maroc travaille à tripler les investissements dans les énergies renouvelables.

Il a également passé en revue certains des efforts déployés en matière d’investissement dans la formation des ressources humaines qui sous-tendent le développement de nombreux secteurs productifs, comme en témoignent les cités des métiers et des compétences qui couvrent des domaines industriels vitaux.

Organisé par la CNUCED, le Forum des leaders mondiaux est l’occasion de réfléchir aux leçons tirées au cours des six dernières décennies et de tracer une nouvelle voie pour l’avenir du commerce en lien avec le développement dans le monde.

Centré sur le thème “Tracer une nouvelle voie pour le développement dans un monde en mutation”, le Forum cherche à catalyser l’action pour réimaginer le développement à l’ère de la mondialisation multilatérale, en vue de construire un avenir résilient, équitable et durable.

Le Forum comprend un programme de réunions de deux jours, avec la participation de chefs d’État, de chefs d’institutions, d’économistes et d’experts de premier plan.

Les participants discuteront des moyens novateurs d’aborder les questions de développement durable et de renforcer le rôle et l’influence de la CNUCED dans le domaine du commerce et du développement, en accordant une attention particulière aux besoins des pays en développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page