ECONOMIE

Tourisme international : L’ONMT mise le tout pour le tout

Par: Samia BOUFOUS

La stratĂ©gie touristique engagĂ©e par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ouvre rĂ©solument la voie Ă  la redynamisation de l’offre Maroc.

En quelques mois, l’action ambitieuse et pragmatique de l’Office et la multiplicitĂ© de ses partenariats avec les plus grands noms du tourisme international posent les fondements d’un nouveau paradigme qui augure une reprise imminente mais surtout vigoureuse.

GrĂące Ă  sa force de frappe opĂ©rĂ©e aux quatre coins du monde, l’Office offre au label Maroc un positionnement en haut de l’affiche des destinations les plus prisĂ©es, visant Ă  faire du Royaume, une destination incontournable pour les voyageurs.

En effet, l’ONMT n’a pas lĂ©sinĂ© sur les moyens pour s’accaparer de nouvelles parts de marchĂ© ou tout simplement reconquĂ©rir les amoureux du Maroc, avec l’ambition de sĂ©curiser les capacitĂ©s aĂ©riennes et les offres des voyagistes vers le Royaume.

En vue de rĂ©ussir l’opĂ©ration sĂ©duction auprĂšs des Ă©trangers Ă  mĂȘme de permettre Ă  l’ensemble des composantes des diffĂ©rents Ă©cosystĂšmes du secteur de retrouver la vitalitĂ© d’avant-crise, les promoteurs du tourisme national ont effectuĂ© une vĂ©ritable tournĂ©e commerciale, promotionnelle et de communication dans plusieurs pays, en l’occurrence, la France, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Allemagne et IsraĂ«l.

Enclenchant la reprise avec les partenaires espagnols, l’ONMT a relancĂ© ses partenariats avec les principaux prescripteurs de voyage du pays et sĂ©curisĂ© les capacitĂ©s aĂ©riennes de la compagnie Iberia, soit une dĂ©cision qui fait Ă©galement suite au dĂ©ploiement d’une nouvelle Task Force dans la capitale espagnole, tĂ©moignant de l’importance de ce marchĂ© dans la stratĂ©gie de reprise de la destination Maroc.

Dans la mĂȘme lignĂ©e, la compagnie ibĂ©rique a annoncĂ© la reprise de 100% de ses capacitĂ©s pour la ligne Madrid-Tanger Ă  raison de 7 frĂ©quences hebdomadaires, et de 76% pour la ligne Madrid-Marrakech, soit 9 frĂ©quences par semaine.

Toujours dans le mĂȘme contexte, l’Office a dirigĂ© son attention vers les marchĂ©s germanophones, notamment via des nĂ©gociations qui ont Ă©tĂ© entreprises avec le principal acteur de la distribution sur les marchĂ©s germanophones FTI Group, lequel rĂ©alisait jusqu’en 2019, plus de 100.000 clients par an sur la destination Maroc en provenance des marchĂ©s allemand, français, suisse et autrichien.

Pour ce qui est de l’Hexagone, deux partenariats ont Ă©tĂ© conclus pour le lancement d’opĂ©rations de promotion dans les rĂ©seaux de distribution des groupes Carrefour Voyages et Havas Voyages, outre le renforcement des routes traditionnelles comme le Paris-Marrakech (15 frĂ©quences/ semaine) et le Paris-Rabat (20 frĂ©quences/semaine). Soit une façon pour l’Office de reconquĂ©rir les marchĂ©s traditionnels du Maroc, qui figure dans le Top 3 des destinations prĂ©fĂ©rĂ©es des Français, en investissant les rĂ©seaux leaders de la prescription et de la distribution du voyage dans l’Hexagone.

Braquant le viseur sur le marchĂ© britannique, une dĂ©lĂ©gation de l’Office est allĂ©e Ă  la rencontre des dirigeants du gĂ©ant mondial de l’aĂ©rien et du voyage EasyJet, qui a prĂ©vu la programmation de 20 routes pour la saison Ă©tĂ© 2022 via le dĂ©ploiement d’une offre de 75 vols par semaine reliant le Maroc Ă  6 marchĂ©s europĂ©ens.

Les responsables marocains se sont Ă©galement entretenus avec les reprĂ©sentants de l’Association des Agences de Voyages Britanniques et des Tour-opĂ©rateurs (ABTA), qui ont signifiĂ© leur confiance en la destination Maroc et rĂ©affirmĂ© la tenue de leur prochaine AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale Ă  Marrakech en octobre 2022.

Non seulement ça, l’ONMT a mĂȘme enrĂŽlĂ© deux influenceuses pour cibler les AmĂ©ricains et IsraĂ©liens, en l’occurrence Kelli Erdmann, connue sur les plateformes digitales comme “Happy Kelli”, et Yarden Harel”.

D’ailleurs et grĂące Ă  l’encadrement de l’ONMT, ces influenceuses mettent Ă  l’honneur les dĂ©cors marocains et font partager avec leur communautĂ© leurs expĂ©riences et rencontres au Maroc en montrant les expĂ©riences touristiques pouvant ĂȘtre vĂ©cues dans les diffĂ©rentes rĂ©gions du Royaume.

Il s’agit, en effet, d’une stratĂ©gie digitale, qui a Ă©tĂ© consolidĂ©e par la conclusion d’un partenariat inĂ©dit entre l’ONMT et Tripadvisor, la plus grande plateforme de recommandation de voyages dans le monde.

Suite à cet accord, le Maroc se réserve une place parmi les destinations méditerranéennes les plus recommandées sur la plateforme, qui compte prÚs de 500 millions de voyageurs sur 49 marchés internationaux.

ll va aussi sans dire que la prĂ©sence distinguĂ©e du Maroc au Salon International Mediterranean Tourism Market (IMTM) s’est soldĂ©e par l’approfondissement d’un ensemble de partenariats touristiques entre le Maroc et l’État d’IsraĂ«l, marchĂ© stratĂ©gique de 8 millions de voyageurs potentiels.

Et pour couronner tout ça, l’Office a lancĂ© sa tournĂ©e “Light Tour” sur 3 villes stratĂ©giques Ă  savoir Paris, Londres et New-York, dans la continuitĂ© du dĂ©ploiement inĂ©dit de sa campagne “Terre de LumiĂšre” confirmant ainsi la dĂ©marche promotionnelle agressive de l’ONMT dont l’objectif est que le Maroc rĂ©cupĂšre rapidement sa position d’avant crise.

Force est de constater que tout a Ă©tĂ© fait pour bien cerner les dynamiques Ă©mergentes et les micro-transformations qui conditionnent le comportement des touristes et leurs attentes dans le monde, pour aligner la destination Maroc avec les standards internationaux les plus Ă©levĂ©s et s’assurer par ricochet, d’une reprise Ă  la hauteur des ambitions.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page