ECONOMIE

Tourisme: des perspectives prometteuses en 2022 (DEPF)

L’activitĂ© du secteur touristique affiche des perspectives prometteuses pour cette annĂ©e, en raison notamment de l’amĂ©lioration de la situation Ă©pidĂ©miologique au Maroc, indique la Direction des Études et des PrĂ©visions FinanciĂšres (DEPF) relevant du ministĂšre de l’Economie et des finances.

“Les perspectives semblent plus favorables pour l’annĂ©e 2022, suite Ă  l’amĂ©lioration de la situation Ă©pidĂ©miologique au Maroc et la mise en place de divers programmes et mesures dont notamment ceux affĂ©rents Ă  la rĂ©ouverture des frontiĂšres nationales et le programme d’urgence accordĂ© par le gouvernement pour le soutien du secteur d’un montant de 2 milliards de dirhams”, fait savoir la DEPF dans sa note de conjoncture de mars.

Et d’ajouter que le secteur du tourisme a clĂŽturĂ© 2021 sur une Ă©volution positive de ses principaux indicateurs (nuitĂ©es et arrivĂ©es), malgrĂ© la fermeture des frontiĂšres nationales Ă  partir du dernier mois de cette annĂ©e.

A cet effet, la DEPF rappelle que le flux des arrivĂ©es Ă  la destination marocaine s’est accru de 34% Ă  fin 2021, pour un total de plus de 3,7 millions de touristes. Cette Ă©volution a rĂ©sultĂ© de la progression des arrivĂ©es des Marocains rĂ©sidant Ă  l’étranger (MRE) de 77,9%, contre une baisse de celles des touristes Ă©trangers de 8,8%, aprĂšs un retrait respectivement de 76,7% et de 80% un an plus tĂŽt.

Pùtissant pour la deuxiÚme année consécutive des effets de la crise pandémique, le nombre total de ces arrivées a reculé de 71,2% par rapport à leur niveau pré-crise (fin 2019), aprÚs -78,5% à fin 2020.

Concernant les nuitĂ©es rĂ©alisĂ©es dans les Ă©tablissements d’hĂ©bergement classĂ©s, celles-ci se sont raffermies de 30,7% en glissement annuel, au terme des onze premiers mois de 2021. Ainsi, leur baisse par rapport Ă  leur niveau d’avant la crise s’est attĂ©nuĂ©e Ă  -63,5% Ă  fin novembre 2021, aprĂšs -72,1% un an auparavant.

Par ailleurs, malgrĂ© la forte baisse enregistrĂ©e par les recettes touristiques au mois de janvier 2022 (-58,6%), en raison de la fermeture des frontiĂšres nationales le long de ce mois, l’évolution de l’activitĂ© du secteur s’annonce plus favorable pour l’annĂ©e 2022 et ce, depuis la rĂ©ouverture des frontiĂšres nationales en date du 7 fĂ©vrier.

En effet, le nombre de passagers accueillis dans les aĂ©roports nationaux durant la pĂ©riode du 7 au 28 fĂ©vrier est de l’ordre de 660.045 passagers, dont 50% sont des voyageurs internationaux. La DEPF souligne que le trafic international des voyageurs par voie aĂ©rienne a rĂ©cupĂ©rĂ© 72% de son niveau durant la mĂȘme pĂ©riode de 2019.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page