ECONOMIE

Taoufiq Moucharraf: « Le Maroc, l’une des plateformes aéronautiques les plus compétitives »

Le Maroc a bâti sur 22 années d’expérience l’une des plateformes aéronautiques les plus compétitives au monde, a indiqué, mercredi à Casablanca, le Secrétaire général du ministère de l’Industrie et du Commerce, Taoufiq Moucharraf.

Intervenant à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle usine d’assemblage de la Société anonyme belge de constructions aéronautiques (SABCA) implantée dans la province de Nouaceur, M. Moucharraf s’est félicité de la base aéronautique de classe mondiale où des acteurs de référence ont choisi de s’implanter, de développer des métiers nouveaux et des chaînes de valeur fortement enrichies et consolidées.

Le Royaume, grâce à sa trajectoire tracée ligne par ligne dans le cadre de la Vision clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, a réussi une intégration profonde des écosystèmes existants et à faire émerger de nouveaux écosystèmes locomotives à forte valeur ajoutée à l’instar de la propulsion et de la composite, et s’attèle à en développer d’autres dans les domaines spatial, avionique, de cabines d’intérieur et de services, a-t-il souligné.

Parallèlement, le responsable ministériel s’est fait l’écho des réalisations considérables du secteur aéronautique national qui compte 142 entreprises actives et en expansion continue, pourvoit 20.000 emplois hautement qualifiés pour un chiffre d’affaires de deux milliards de dollars en 2021, faisant observer la progression du taux d’intégration locale à plus de 40%, marquant la montée en capacité de la plateforme aéronautique marocaine, ainsi que la croissance à l’export qui affiche une croissance de 53,3% sur les 9 premiers mois de l’année.

S’adressant aux membres du Conseil d’administration du groupe Orizio, de sa filiale SABCA, des représentants de Pilatus et aux acteurs de l’écosystème aéronautique national présents à la cérémonie, M. Moucharraf a félicité du succès commun “que nous avons réussi et que nous comptons poursuivre aujourd’hui, avec vous, en entamant cette deuxième phase du développement de la plateforme aéronautique marocaine axée sur des activités à plus forte valeur ajoutée à l’épreuve des mutations et au diapason des tendances que connaît le secteur”.

A ce titre, il a exprimé l’ambition du Maroc d’aller plus vite pour capter et attirer davantage d’industries et de métiers dans l’aéronautique répondant aux critères d’intégration d’ouverture sur de nouvelles perspectives tels que le spatial, la défense et le médical, de décarbonation et d’inclusion via la promotion du capital humain national et l’insertion des femmes dans cette industrie.

Et de conclure: “le secteur de l’aéronautique au Maroc regorge de potentiels et de potentialités. Il a gagné en force, en valeur ajoutée, grâce notamment à un partenariat public-privé édifiant. Ensemble, on poursuivra notre chemin vers d’autres succès”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page