ECONOMIE

Tanger: Ouverture du Centre d’interprétation des fortifications à Borj Dar El Baroud

Le Centre d’interprétation des fortifications à Borj Dar El Baroud a ouvert ses portes, jeudi à Tanger.

La cérémonie d’ouverture, tenue en présence du secrétaire général de la Wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Lahbib Alami, le maire de Tanger, Mounir Laymouri, et des personnalités militaires et de la scène culturelle, a été l’occasion de présenter les principales composantes de Borj Dar El Baroud, une fortification militaire dotée d’une série de batteries aux dimensions imposantes datant du XVème siècle.

Le Centre d’interprétation des fortifications à Borj Dar El Baroud s’inscrit dans le cadre du programme de réhabilitation et de valorisation de l’ancienne médina de Tanger 2020-2024, ainsi que la revalorisation du patrimoine historique et culturel de la médina.

Ce programme ambitionne de valoriser le patrimoine matériel et immatériel de l’ancienne médina de Tanger à travers la restauration de son patrimoine historique, la réhabilitation de son tissu urbain, et l’amélioration de la circulation et du trafic, en plus de favoriser la création d’emplois pour les jeunes, les artisans et les professionnels du tourisme.

Ce programme de valorisation vise aussi le renforcement de la dynamique de développement que connaît Tanger et particulièrement l’ancienne médina, son attractivité économique, touristique et culturelle et la promotion de son patrimoine civilisationnel et humain.

Rajae Hamdache, chargée de l’animation culturelle à la Société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger ville (SAPT), a indiqué que la société a débuté la restauration et la réhabilitation de cette installation à partir de 2015, tout en oeuvrant à sa reconversion en tant que Centre d’interprétation des fortifications de Tanger, et ce grâce à une enveloppe budgétaire de près de 10 millions de dirhams, comprenant les travaux de restauration et d’équipement.

Ce site vient s’ajouter aux espaces qui ont été réhabilités et ouverts dernièrement au public, notamment l’ex-prison sise à la Kasbah, Borj En-Naam, Cap Spartel et Villa Harris, a-t-elle ajouté, estimant que ces projets culturels contribueront ainsi à enrichir l’offre touristique et culturelle de la ville, et améliorer son attractivité à l’échelle nationale et internationale.

Le site est dédié à l’exposition permanente de l’histoire des édifices fortifiés et de l’artillerie de la ville par le biais de maquettes, de photographies et de cartes, en plus d’une collection d’armes et d’uniformes militaires.

Cet espace dispose aussi d’une maquette reprenant les sept Borjs les plus importants de la ville afin de faire vivre le visiteur dans une projection architecturale de l’époque.

Véritable lieu de rencontres et d’informations pour les habitants et les touristes, il devient un support pédagogique pour les élèves et les étudiants universitaires.

L’apport et le soutien de plusieurs parties prenantes, notamment la Wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, la Direction de l’histoire militaire relevant de l’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, la Direction des domaines de l’Etat, les archéologues et les scénographes, ont été salués à cette occasion.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page