CULTUREECONOMIE

Société Générale Maroc soutient la 6è édition de « El Akademia Masterclass »

Société Générale Maroc a soutenu la 6ème édition de « El Akademia Masterclass » qui s’est tenue du 14 au 23 juillet 2022 à Fès, sous la présidence d’honneur de Son Altesse Royale, la Princesse Lalla Meryem.

Cette nouvelle édition du projet El Akademia a permis de renforcer les compétences musicales et les qualités humaines d’une cinquantaine de jeunes musiciens dont une vingtaine de militaires de la Garde Royale, de la Gendarmerie Royale et des Forces Royales de l’Air, indique Société Générale Maroc dans un communiqué.

Les Masterclasses regroupaient des jeunes talents marocains de tout statut social, sélectionnés pour leur volonté, leur esprit d’équipe et leurs qualités musicales.

Articles similaires

Société Générale Maroc s’associe pour la 2ème fois à cet évènement et réaffirme ainsi son soutien en faveur de l’inclusion par l’éducation, l’art et la culture au Maroc. Elle réitère son rôle d’acteur social engagé dans les transformations positives du Royaume.

À l’occasion de cette 6ème édition, l’Orchestre National des Jeunes Marocains (ONJM) a interprété avec brio Joudour wa ajniha — à savoir Des Racines et des ailes — composé en hommage à Sa Majesté, le Roi Mohammed VI —, ainsi que L’Ode à la joie de Beethoven comme un symbole d’espoir, d’ouverture, de paix et de joie, et Nidae Al Hassan pour fêter notre Sahara marocain.

De plus, l’ouverture des concerts de Fès et de Meknès s’est faite sur un merveilleux solo de flûte traditionnelle improvisé par Oussama. S’ensuivirent la musique de chambre Renaissance jouée par les cuivres, Ombra mai fu d’Händel interprété par l’ONJM avec en violon solo Hachoumi.

L’ONJM a également ravi le public avec le premier mouvement de Divertimento en Fa de Mozart, Morning Moon in the Desert d’Edouard Grieg et Bolero de Ravel. La pièce de jazz, Toccata, a été reprise après avoir été interprétée pour la première fois à Dakhla en novembre 2021.

« Société Générale Maroc est fière de soutenir ces concerts porteurs de symboles et témoins de la qualité des jeunes musiciens classiques marocains », conclut le communiqué.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page