ECONOMIE

Réouverture des frontières : reprise du trafic aérien international à l’aéroport de Ouarzazate

Le trafic aérien international a repris officiellement au niveau de l’aéroport de Ouarzazate, à travers l’arrivée, vendredi, d’un vol en provenance de Paris avec à son bord 80 passagers marocains et étrangers et ce, à la suite de la réouverture des frontières nationales.

L’ensemble des passagers à bord de ce vol ont été accueillis dans le respect le plus strict des mesures sanitaires préventives mises en place par les autorités compétentes au niveau de cet aéroport contre la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19).

L’accueil de ce groupe de voyageurs s’est fait dans de bonnes conditions de fluidité et dans un esprit de responsabilité de la part de l’ensemble des services relevant de cette structure aéroportuaire.

Des efforts importants ont été fournis, dans ce sens, de la part des différents services actifs à l’aéroport et d’autres intervenants, dont les autorités locales, la délégation provinciale de la Santé et de la Protection sociale, la Sûreté Nationale, la Gendarmerie Royale, l’Administration des Douanes, la Protection Civile et le Croissant Rouge marocain.

Le commandant de l’aéroport international de Ouarzazate, Ahmed Sajib, a indiqué que ce premier vol international ayant atterri à l’aéroport de Ouarzazate après la réouverture des frontières nationales était en provenance de l’aéroport de Paris-Orly et a été assuré par la compagnie aérienne Transavia, du groupe Air France-KLM.

Il a ajouté, dans une déclaration à la MAP, que cette liaison aérienne entre Ouarzazate et Paris sera assurée avec une fréquence de deux vols hebdomadaires, dans l’attente du lancement, en mars prochain, d’autres dessertes aériennes à destination de Marseille par la compagnie Ryanair.

Sajib a relevé que l’ensemble des services actifs au niveau de l’aéroport de Ouarzazate sont mobilisés dans le cadre de la réouverture des frontières nationales pour accueillir les passagers dans les meilleures conditions de sécurité et de qualité, ainsi que dans le respect des mesures préventives contre la Covid-19.

Le gouvernement avait annoncé le 1er février courant une série de mesures et de dispositions, à partir du 7 février, pour garantir une mise en œuvre efficace de sa décision portant sur la réouverture des frontières aux vols en provenance et à destination du Royaume.

Prises conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire et sur la base des recommandations de la Commission technique créée à cette fin, ces mesures portent notamment sur l’obligation de présenter le Pass vaccinal et le résultat négatif d’un test PCR de moins de 48 H avant d’embarquer à bord de l’avion pour tous les voyageurs désirant accéder au territoire national, et la réalisation de tests rapides pour les passagers dès leur arrivée aux aéroports du Royaume.

Elles concernent aussi la réalisation de tests PCR pour des groupes de voyageurs de manière aléatoire dès leur arrivée, la possibilité d’effectuer un test supplémentaire à l’hôtel ou au centre de résidence pour les touristes, après 48 heures de leur entrée au territoire national et la mise en place de mesures spéciales pour les cas positifs.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page