ECONOMIE

Relance industrielle: MHE plaide pour un redémarrage dans « l’ordre, la sérénité et le sérieux »

Le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamyn a assuré que le redémarrage des unités industrielles, après cette crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), doit se faire dans « l’ordre, la sérénité et le sérieux ».

MHE s’exprimait devant la presse lors de sa visite, jeudi, à l’usine de la Société marocaine de construction automobile (Somaca), pour s’enquérir notamment du dispositif sanitaire déployé en prévision du redémarrage de l’activité de Somaca.

En d’autres termes et entre les lignes de ces déclarations du ministre on peut lire la volonté de préserver l’activité industrielle pour d’abord éviter les mauvaises surprises et la relancer vers un modèle économique plus durable qui ferait la part belle à celle «made in Morocco».

La crise du coronavirus (Covid-19) ayant remis en avant la nécessité de mieux se structurer au point de vue sanitaire au regard du précédent de Somaca justement, Moulay Hafid Elalamy a mis l’accent sur ce point. «Les entreprises industrielles doivent adapter leur environnement de travail en déployant des mesures sanitaires irréprochables qui garantissent la sécurité de leurs personnels. Le redémarrage des sites industriels du constructeur est un signe d’anticipation de la reprise du secteur automobile », a-t-il dit.

Saluant l’effort fourni par cette société pour la mise en place d’un protocole sanitaire renforcé, le ministre a fait savoir que «le Roi Mohammed VI suit ces opérations avec beaucoup d’intérêt , dans ses moindres détails et avec des instructions extrêmement claires quant à la protection de la santé des Marocains ».

Le secteur automobile marocain, n’a pas fait exception et tout comme la majorité des industries, il a également été exposé aux ravages de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

L’industrie a ainsi subi de plein fouet les conséquences de la propagation de ce virus et ce sont de lourdes pertes que l’on perçoit à l’horizon au sortir de cette crise sans précédent et dont la première victime est le marché automobile. Ce secteur, selon MHE, a subi un contrecoup terrible au niveau mondial avec des baisses d’activités drastiques.

Toutefois note le ministre, le Maroc a pu résister à cela à travers un redémarrage important au niveau de l’ensemble du secteur qui emploie plus de 200.000 personnes et a un potentiel énorme pour l’avenir.

La réactivité de l’Etat a permis d’éviter le pire, et rendre la pareille à la collectivité devenant donc un devoir, il faudra utiliser tous les leviers permettant de créer des richesses et l’Etat s’en porte garant.

« Nous allons accompagner l’ensemble des industries et être rigoureux et vigilants pour protéger la santé des citoyens« , a-t-il promis.

Pour sa part, le directeur général de Somaca-Renault-Maroc, Mohamed Bachiri, concernant ce volet sanitaire a indiqué que « cette période d’arrêt des usines dans le Royaume a permis d’adapter l’organisation et d’implémenter le référentiel sanitaire de Renault-Maroc dans le respect des recommandations des autorités publiques et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ».

The post Relance industrielle: MHE plaide pour un redémarrage dans « l’ordre, la sérénité et le sérieux » appeared first on Hespress Français.

Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page