ECONOMIE

Maroc: Les arrivées touristiques grimpent de 34% en 2021 (DEPF)

Le flux des arrivées touristiques au Maroc a progressé de 34% à fin 2021, après un recul de 78,5% un an auparavant, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie et des finances.

Comparativement à fin 2019, ces arrivées se sont repliées de 71,2%, précise la DEPF dansa sa note de conjoncture de février 2022, ajoutant que les nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés ont progressé de 51,1% durant le mois de décembre à lui seul, en dépit de la suspension des vols passagers de et vers le Maroc.

A fin 2021, ces nuitées se sont accrues de 31,8%. Elles restent néanmoins en baisse de 63,6%, par rapport à leur niveau enregistré à fin 2019.

S’agissant des recettes touristiques, elles ont reculé, en glissement annuel, de 6,9% au quatrième trimestre 2021, après une hausse de 203,2% au T3-2021 et ce, suite à la fermeture des frontières nationales intervenue en fin novembre.

Au terme de l’année 2021, ces recettes ont avoisiné 34,3 milliards de dirhams (MMDH), en baisse de 6% par rapport à fin 2020 et de 56,5% par rapport à fin 2019 ou de 44,5 MMDH.

La DEPF fait aussi savoir qu’au T4-2021, le secteur touristique a maintenu son redressement progressif entamé au deuxième trimestre 2021, malgré de la fermeture des frontières nationales à partir du 29 novembre 2021. Toutefois, ces résultats demeurent loin de leur niveau d’avant la crise.

Ainsi, au titre du 4ème trimestre 2021, le nombre d’arrivées à la destination marocaine s’est renforcé en glissement annuel de 61,1%, après une baisse de 79,8% un an auparavant. Cette évolution revient à la croissance du nombre des arrivées de touristes étrangers et à leur part croissante dans le nombre global des arrivées au Maroc.

Le nombre de touristes étrangers s’est accru de 209,3%. Ils représentent ainsi 47,5% du total des arrivées, après 25% au T4-2020 et 63% au T4-2019.

La croissance du nombre des arrivées de Marocains résidant à l’étranger (MRE) de 12,4% (après -59% un an plus tôt) a également contribué à la hausse de l’ensemble de ces arrivées bien que dans une moindre mesure.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page