ECONOMIE

L’événement artistique et culturel « Plasticiennes d’Al Hamra » souffle sa 4è bougie à Marrakech

“Les plasticiennes d’Al Hamra”, un événement culturel et artistique riche en couleurs, a soufflé samedi dans la cité ocre, sa 4ème bougie et ce, à l’initiative de la Direction Régionale de la Culture de Marrakech- Safi.

Prévue jusqu’au 1er avril prochain, en coordination avec la Conservation du Palais Bahia, cette manifestation artistique se propose de dévoiler les dernières créations et les œuvres d’un parterre d’artistes marocaines et à créer un espace de communication, d’échange d’expériences et d’ouverture sur la particularité de la création artistique contemporaine au féminin.

Il s’agit des artistes Fouzia Karadi, Leïla El Azouzi, Maha Charaf, Rabia Raïs, Samira Ait Taher, Aziza El Abidi, Rabia Al Hansali, Souad Atrah, Rabia Mziouka, Halima Grini, Souad Chafik, Amina Chanani, Wafae Abou Chadi, Bouchra Ziyati, Fatna Chawaf et Majda Khaldoun.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, Mme Fouzia Hadouga, artiste-plasticienne, a souligné l’importance de se focaliser sur les arts plastiques au féminin à Marrakech, et à encourager les femmes artistes à s’inscrire dans la dynamique culturelle régionale.

Dans la foulée, elle a mis l’accent sur la programmation d’une panoplie d’expositions d’arts plastiques inédites, courant cette année, dont une exposition dédiée exclusivement aux enfants et qui sera animée par des experts en la matière.

Cette 4ème édition, célèbre également l’expérience et le parcours riche de l’artiste plasticienne Fatna Chawaf, influencée par l’école impressionniste et “le Pop art”, a-t-elle poursuivi, faisant savoir que cette artiste-peintre, dont les œuvres traitent notamment, de la thématique de la nature, a remporté plusieurs prix et distinctions à l’échelle nationale et internationale.

Mme Chawaf a, pour sa part, salué cette initiative de la Direction Régionale de la Culture Marrakech– Safi, louant au passage, les conditions excellentes de son organisation.

Elle n’a pas manqué également d’insister sur la nécessité de revaloriser les arts plastiques afin de parvenir à contribuer à l’épanouissement et à la dynamisation artistiques de la ville de Marrakech.

En vue de consacrer la culture de reconnaissance, cette édition rendra un hommage posthume à l’artiste feue Touria Regragui, qui a laissé un riche héritage artistique à même de faire l’objet de recherche et de documentation, selon une fiche de présentation de l’événement “plasticiennes d’Al Hamra”.

Parallèlement à cette exposition collective, le Palais Bahia abritera, dimanche (27 mars) un atelier d’art plastique au profit des enfants du Centre Mohammed VI pour les Handicapés, ainsi qu’une conférence sur “l’art plastique et les civilisations à travers l’Histoire”, qui sera animée, lundi, par l’artiste plasticienne Fouzia Hadouga.

A travers cet événement, la Direction Régionale de la Culture de Marrakech-Safi ambitionne de consolider les bases de la culture artistique et esthétique, et de contribuer à sa diffusion à grande échelle au sein de la société.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page