ECONOMIE

L’Espagne va fermer son espace aérien aux compagnies aériennes russes

Le ministère des transports, de la mobilité et de l’urbanisme a annoncé que l’Espagne allait fermer son espace aérien aux compagnies russes, une mesure déjà annoncée par plusieurs pays européens.

Conformément aux lignes directrices de coopération établies par l’Union européenne, cette mesure aura un effet sur les vols effectués par les compagnies aériennes russes qui utilisent l’espace aérien espagnol, précise, lundi, le ministère sur ses réseaux sociaux.

“L’Espagne fermera son espace aérien aux compagnies aériennes russes. Conformément aux lignes directrices de coopération établies par l’Union européenne, cette mesure aura des effets sur les vols effectués par les compagnies aériennes russes qui utilisent l’espace aérien espagnol”, détaille la même source.

D’autres pays européens dont la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Italie, ont décidé eux aussi de fermer leur espace aérien.

En Europe du Nord, la Finlande, qui partage une frontière de plus de 1.300 kilomètres avec la Russie, la Suède, le Danemark ainsi que l’Islande ont annoncé dimanche des mesures similaires.

Ces pays rejoignent notamment la Pologne, la République tchèque, l’Estonie, la Bulgarie ou encore le Royaume-Uni.

Le trafic aérien russe se retrouve dès lors face à une très vaste zone de non-survol en Europe, contraignant à d’énormes détours les vols vers l’ouest.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page