ECONOMIE

Le taux de remplissage des barrages au Maroc atteint 50%

Les réservoirs des principaux barrages du Maroc ont atteint près de 8,04 milliards de mètres cubes (m3) le 6 mars.

Ce chiffre représente un taux de remplissage de 50%, selon la Direction générale de l’eau.

Les réserves des barrages avaient auparavant accumulé 7,38 milliards de mètres cubes, ce qui représente un taux de remplissage de 47,4%.

Le barrage d’Alwahda possède le plus grand réservoir avec un volume atteignant 2,79 millions de mètres cubes et un taux de remplissage de 79,4% contre 58,2% un an plus tôt.

Le barrage Idriss I arrive en deuxième position avec un réservoir de 822,1 millions de mètres cubes. Il a également un taux de remplissage de 72,8% contre 81,2% à la même date l’année dernière (016,7 millions de mètres cubes).

Avec un taux de remplissage de 100 %, le barrage d’Oued El Makhazine se classe en troisième position grâce à un réservoir de 672,9 millions de qubic.

Les fortes précipitations de la fin 2020 et des premiers mois de 2021 ont permis au taux de remplissage d’atteindre des niveaux maximums après une saison de soudure en 2019/2020.

La saison de soudure précédente a eu un impact important sur la récolte et le taux de remplissage des barrages au Maroc.

Avec les récentes précipitations, le gouvernement marocain a exprimé sa satisfaction quant à l’amélioration du taux de remplissage des barrages et de la production agricole du pays.

En janvier, le ministre marocain de l’agriculture a déclaré que la saison agricole 2020-2021 du pays montrait des signes d’une année de récolte abondante.

Les agriculteurs marocains ont cultivé 5,35 millions d’hectares (Ha) de cultures d’automne au 22 janvier.

La superficie cultivée, qui comprend 9 % de terres agricoles irriguées, marque une augmentation de 9 % par rapport à la saison dernière, a noté le ministre.

La superficie cultivée a atteint environ 4,88 millions d’hectares, dont 9% de terres irriguées, qui sont consacrées notamment aux céréales d’automne (4,2 millions d’hectares), a indiqué le ministre.

Il a ajouté que 51.800 Ha ont été semés au cours de la période du 15 au 21 janvier 2021, constitués essentiellement de céréales (89%).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page