ECONOMIE

L’aérodrome de Béni Mellal reprend vie le temps d’une session de saut en parachute

Après plusieurs mois d’arrêt forcé en raison de la Covid-19, l’aérodrome de Béni Mellal a repris vie dimanche dernier, le temps d’une session de saut en parachute avec l’arrivée d’un premier groupe de touristes étrangers suite à la reprise des liaisons aériennes de et vers le Maroc.

C’est une ambiance de vacances, de fête et de bonne humeur qui régnait sur la dropzone de Béni Mellal qui vient de retrouver des couleurs avec le retour des parachutistes et des férus des sensations fortes après plusieurs mois d’absence. Des voiles de toutes les couleurs et de toutes tailles embellissaient le ciel bleu éclatant de Béni Mellal en cette journée de fin de semaine.

Au lendemain de la reprise des vols, la région de Béni Mellal-Khénifra, à l’instar des autres régions du Royaume, a commencé à accueillir les touristes étrangers venus profiter du soleil et des beaux paysages que la nature offre en cette saison ainsi que des diverses activités touristiques et sportives qui font la réputation et le charme du Coeur du Maroc.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, Baptiste David, un touriste français de la ville de Vendée (région des Pays-de-la-Loire), s’est dit très heureux de visiter le Maroc en ce temps magnifique qu’il fait en ce moment, et de pouvoir pratiquer à Béni Mellal le saut en parachute.

“C’est magnifique, les gens sont supers sympas, c’est que du bonheur. Je suis à Béni Mellal parce qu’il y a l’aérodrome que je viens de découvrir pour la première fois”, a-t-il ajouté, faisant part de son intention de revenir encore une fois avec des amis pour profiter de la dropzone de Béni Mellal qui offre une vue imprenable sur l’Atlas.

Pour sa part, le directeur technique du Parachute Air Club de Béni Mellal, Omar Benizi, a affirmé que son aéroclub accueille près de 900 visiteurs chaque année durant les trois mois où il est en activité.

“On vient en ce mois de février d’entamer la saison 2022 et d’ici mars on s’attend à recevoir plus de 300 visiteurs”, a-t-il dit, faisant observer que le Parachute Air Club de Béni Mellal, qui a été créé en 2003, fait partie aujourd’hui des plus importantes plateformes du parachutisme international.

De par sa position géographique à 8 km au nord-ouest de la ville, l’aérodrome de Béni Mellal s’est imposé comme une plateforme majeure et destination de choix des touristes amateurs et pratiquants de sports aéronautiques tels que le vol à voile, le parachutisme et planeurs.

Le saut en parachute est l’une des principales activités touristiques offertes par la région de Béni Mellal, a souligné, de son côté, la directrice du Conseil régional du tourisme (CRT) de la région Béni Mellal-Khénifra, Lamiaa El Ouadi, qui a invité les touristes marocains et étrangers à venir nombreux découvrir la région, après la reprise des liaisons aériennes de et vers le Maroc.

La région Béni Mellal-Khénifra recèle des paysages naturels riches et variés, un patrimoine culturel et historique immense, et jouit d’une situation géographique exceptionnelle, en plein centre du Maroc et au confluent de plusieurs axes routiers.

Son fabuleux environnement naturel et son capital culturel immatériel dense et diversifié en ont fait une force d’attraction touristique et constituent une bonne base pour le développement d’une offre touristique authentique et de qualité.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page