ECONOMIE

Khénifra: Le Moussem de Moulay Bouazza, levier du développement local et du tourisme durable

Le Moussem spirituel d’”Abi Ya’za Yalannour” est un rendez-vous annuel incontournable de l’agenda culturel du petit patelin de Moulay Bouazza (80 km de Khénifra).

Cet événement revêt en fait une grande importance pour les habitants de cette localité rurale et montagneuse qui mise beaucoup sur cette manifestation culturelle pour donner un coup d’accélérateur, le temps d’une semaine, à la dynamique économique et touristique locale.

Après presque trois années d’arrêt forcé en raison de la pandémie de la Covid-19, le Moussem “Abi Ya’za Yalannour” est de retour en ce mois de mars avec une programmation éclectique qui fait la part belle au riche héritage historique et civilisationnel et aux grandes potentialités naturelles et écologiques de la région de Bouhssoussen.

L’organisation de cette édition par trois collectivités territoriales fera de l’événement un levier essentiel pour stimuler l’activité commerciale et touristique et promouvoir les produits du terroir et de l’artisanat qui font la fierté de ce petit village perché sur les hauteurs du Moyen Atlas.

Plusieurs activités artistiques, culturelles et sportives figurent au menu de cette édition, notamment des conférences scientifiques, des soirées de l’art du Madih et du Samaâ, une exposition de produits du terroir et d’artisanat (miel, habits traditionnels, tapis,…), une cérémonie de circoncision collective, des spectacles folkloriques et de fantasia ainsi qu’un tournoi de football.

Dans des déclarations à la MAP, nombre d’habitants du village de Moulay Bouazza ont fait part de leur joie de l’organisation du Moussem d’“Abi Ya’za Yalannour” après trois années d’absence, notant que cet événement annuel est l’occasion de mettre en relief le grand potentiel culturel et touristique que recèle la région afin d’en faire un levier qui contribue à stimuler durablement l’activité économique et à promouvoir le développement local.

Cet événement culturel et spirituel attire chaque année un grand nombre de visiteurs des quatre coins du pays, ce qui impacte positivement le tourisme local et l’activité économique et commerciale, ont-ils fait observer, notant que le Moussem d’“Abi Ya’za Yalannour” fait partie des grands rendez-vous spirituels du Royaume qui ponctuent l’agenda culturel national.

“Abi Ya’za Yalannour”, qui repose sur le mont “Iroujane” à 80 km de la ville de Khénifra, est un des plus grands maîtres soufis du Maroc. Il a vécu un siècle et trente ans à la fin du règne des Almoravides et au début de la période des Almohandes. Il fut appelé aussi “Annour (l’homme à la lumière).

Plusieurs auteurs et historiens ont abordé sa biographie, notamment Ibn Zayatte, Saoumaai, Abdelouahab Benmansour, Ahmed Toufiq et Ibrahim Harakat.

Le Moussem spirituel baptisé en son nom est un événement qui met en valeur le patrimoine spirituel, le legs civilisationnel et les atouts naturels et touristiques de la région pour promouvoir le développement local et le tourisme durable.

Cette manifestation contribue aussi au développement de l’action culturelle dans le village de Moulay Bouazza et à la valorisation du patrimoine spirituel soufi en tant qu’un des piliers culturels et historiques du Royaume du Maroc en vue de le mettre au service du développement local.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page