ECONOMIE

Ericsson finalise l’acquisition de Vonage

Ericsson (NASDAQ : ERIC) a conclu l’acquisition de Vonage Holdings Corp. (Vonage) (NASDAQ : VG), soutenant ainsi la stratĂ©gie d’Ericsson visant Ă  tirer parti de son leadership technologique pour dĂ©velopper son activitĂ© de rĂ©seau mobile et s’étendre aux entreprises. L’acquisition permet Ă  Ericsson d’accĂ©der Ă  de puissants Ă©lĂ©ments de base pour offrir une gamme complĂšte de solutions de communication, notamment une plateforme de communication en tant que service (CPaaS), une solution UCaaS et une solution CCaaS.

En s’appuyant sur l’offre CPaaS de Vonage, Ericsson vise Ă  transformer la façon dont les capacitĂ©s avancĂ©es du rĂ©seau 5G sont exposĂ©es, consommĂ©es et payĂ©es. La communautĂ© mondiale des dĂ©veloppeurs, notamment les plus d’un million de dĂ©veloppeurs enregistrĂ©s chez Vonage, pourra ainsi accĂ©der facilement aux capacitĂ©s des rĂ©seaux 4G et 5G via des API ouvertes.

Pour les fournisseurs de services de communication (CSP), les API de rĂ©seau mondiales – telles que les API de localisation et de qualitĂ© de service – offrent de nouvelles possibilitĂ©s d’élargir leurs sources de profit pour monĂ©tiser les capacitĂ©s du rĂ©seau 5G. Pour Ericsson, les API mondiales offrent une nouvelle opportunitĂ© de croissance matĂ©rielle. Le marchĂ© existant des API de communication – telles que la vidĂ©o, la voix et les SMS – connaĂźt actuellement une croissance annuelle de 30 % et devrait atteindre 22 milliards USD d’ici 2025.

AccĂ©der Ă  des capacitĂ©s de rĂ©seau d’une maniĂšre ouverte, intuitive et programmable via les API mondiales permettra aux communautĂ©s de dĂ©veloppeurs de crĂ©er des applications pour tout appareil bĂ©nĂ©ficiant d’une connexion au rĂ©seau 5G. Les dĂ©veloppeurs peuvent utiliser les caractĂ©ristiques du rĂ©seau telles que l’authentification de l’utilisateur, la bande passante, la rĂ©activitĂ©, l’efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique, la sĂ©curitĂ©, l’identification et la fiabilitĂ© – ou les informations du rĂ©seau telles que les informations sur les appareils ou la couverture prĂ©dictive.

Ces nouvelles applications novatrices destinées au grand public et aux entreprises stimuleront davantage le déploiement de la 5G et les investissements dans les réseaux.

Pour accĂ©lĂ©rer la croissance des solutions UCaaS et CCaaS de Vonage, Ericsson a l’intention d’augmenter ses investissements en R&D et de proposer ces solutions aux CSP, permettant ainsi aux clients actuels d’Ericsson de vendre par le biais de leurs propres marques, et d’accĂ©lĂ©rer la croissance. Ericsson complĂ©tera Ă©galement les offres de communications existantes destinĂ©es aux petites et moyennes entreprises avec les solutions UCaaS et CCaaS de Vonage, qui constitueront une partie importante des offres d’Ericsson aux CSP et aux entreprises.

Börje Ekholm, prĂ©sident et CEO, dĂ©clare : « Nous sommes ravis d’accueillir Vonage au sein d’Ericsson. GrĂące Ă  la suite de solutions de communication de Vonage – UCaaS, CCaaS et API de communication – Ericsson va Ă©largir ses offres dans le domaine des entreprises. À l’avenir, les capacitĂ©s du rĂ©seau seront consommĂ©es et payĂ©es par le biais d’API de rĂ©seau ouvert, ce qui ouvrira la voie Ă  une innovation sans prĂ©cĂ©dent. Nous avons dĂ©jĂ  lancĂ© la premiĂšre API de rĂ©seau, Dynamic End-user Boost, basĂ©e sur l’infrastructure 4G existante. Avec Vonage, nous allons maintenant dĂ©velopper et commercialiser ces nouvelles API. Nous constatons dĂ©jĂ  de grands progrĂšs avec les fournisseurs de services de communications de pointe, et nous avons pour objectif de lancer les premiĂšres API de rĂ©seau 5G au cours de l’annĂ©e prochaine. Nous continuerons Ă  crĂ©er de nouvelles applications et de nouveaux services amĂ©liorĂ©s pour les entreprises, tout en conduisant une innovation continue sur les applications UCaaS et CCaaS de Vonage, aidant les entreprises Ă  crĂ©er de nouvelles expĂ©riences digitales pour de meilleures communications, connexions et engagement ».

« En reliant le monde des réseaux à la communauté mondiale des développeurs, nous créons un changement de paradigme qui placera le réseau au centre, permettant aux CSP une nouvelle opportunité de monétisation, soutenant des investissements croissants dans les réseaux à haute performance » poursuit-il.

« La 4G a Ă©tĂ© la plateforme qui a permis au grand public de se digitaliser. Elle a ouvert de nouveaux modĂšles commerciaux et crĂ©Ă© certaines des entreprises Ă  la croissance la plus rapide de l’histoire. Avec la 5G, nous disposons d’une plateforme d’innovation, diffĂ©rente de tout ce que nous avons connu auparavant, offrant des opportunitĂ©s presque illimitĂ©es pour dĂ©velopper des services super rapides, hautement fiables, Ă  faible latence et critiques. Avec la 5G, nous assisterons Ă  une digitalisation accĂ©lĂ©rĂ©e des entreprises, la suite UCaaS et CCaaS de Vonage constituant une solide plateforme de croissance » conclut- Börje Ekholm.

Vonage a rĂ©cemment Ă©tĂ© nommĂ© leader dans le rapport « Omdia Universe : Selecting a CPaaS Platform 2022 », en se classant aux premiĂšres places pour l’expĂ©rience client et la capacitĂ© des solutions. Elle sert actuellement plus de 120 000 entreprises clientes, dispose d’une communautĂ© mondiale de plus d’un million de dĂ©veloppeurs enregistrĂ©s et d’une plateforme hautement Ă©volutive avec un total de 25 milliards de messages par minutes par an. Ces Ă©lĂ©ments, combinĂ©s Ă  l’expertise approfondie d’Ericsson en matiĂšre de rĂ©seaux, Ă  son portefeuille de premier plan et Ă  son envergure mondiale, devraient permettre Ă  Ericsson de lancer et d’accĂ©lĂ©rer le marchĂ© des API de rĂ©seaux mondiaux. Les CSP bĂ©nĂ©ficieront d’une portĂ©e mondiale, au-delĂ  des installations nationales ou rĂ©gionales.

L’acquisition renforcera Ă©galement la prĂ©sence et l’engagement Ă  long terme d’Ericsson aux États-Unis, oĂč l’entreprise exerce ses activitĂ©s depuis 120 ans.

Rory Read, CEO de Vonage, dĂ©clare : « Vonage est nĂ©e de l’innovation et est aujourd’hui un leader mondial en communications cloud pour les entreprises. Ce partenariat renforcera nos offres aux entreprises du monde entier en tirant parti du leadership d’Ericsson dans la 5G, de sa prĂ©sence sur le marchĂ© mondial et de ses solides capacitĂ©s en matiĂšre de R&D. La demande d’UCaaS, de CCaaS et d’API de communication augmentant rapidement, l’expertise, le talent et l’innovation combinĂ©s sont une bonne nouvelle pour nos clients et nos partenaires. »

 

Il ajoute : « La façon dont nous travaillons, achetons, apprenons, consultons un mĂ©decin, faisons de l’exercice et nous divertissons est en train de changer fondamentalement. Ensemble, Ericsson et Vonage seront au cƓur de la prochaine vague de la transformation numĂ©rique, en fournissant aux entreprises, aux CSP et aux utilisateurs finaux des applications et des services innovants qui changeront la façon dont les affaires se dĂ©roulent. Nous favoriserons des connexions et un engagement plus profond parmi les employĂ©s et Ă  travers les points de contact avec les clients, ce qui se traduira par des expĂ©riences exceptionnelles. »

 

Informations complémentaires sur la transaction

Cette transaction devrait accroitre le BPA d’Ericsson (Ă  l’exclusion des impacts d’amortissement de fonds non tangible) et le flux de trĂ©sorerie disponible avant fusions et acquisitions Ă  partir de 2024.

Vonage deviendra une activitĂ© distincte au sein du groupe Ericsson – appelĂ© Business Area Global Communications Platform (BGCP). Rory Read, actuel CEO de Vonage, est nommĂ© Senior Vice President et Head of Business Area Global Communications Platform et membre de l’équipe de direction d’Ericsson.

Avec l’achùvement de la transaction, Vonage continuera à fonctionner sous son nom et sa marque actuels en faisant partie du groupe Ericsson.

À compter de la date de clĂŽture, les performances financiĂšres de Vonage seront prĂ©sentĂ©es dans le segment Enterprise avec le secteur d’activitĂ© Enterprise Wireless Solutions et l’activitĂ© Technologies & New Businesses Ă  partir du troisiĂšme trimestre 2022.

Les actions ordinaires de Vonage ont cessĂ© d’ĂȘtre nĂ©gociĂ©es et ne seront plus cotĂ©es sur le Nasdaq Global Select Market.

L’acquisition a Ă©tĂ© financĂ©e par la trĂ©sorerie disponible. Le montant en USD a Ă©tĂ© couvert Ă  la fois par des transactions externes et par la compensation interne des flux entrants en USD d’Ericsson.

La transaction devrait offrir des opportunitĂ©s de synergie de revenus Ă  court terme, y compris la vente par les CSP de leurs propres marques et la vente croisĂ©e du portefeuille de produits combinĂ©, dont la contribution est estimĂ©e Ă  0,4 milliard USD d’ici 2025. Ericsson s’attend Ă©galement Ă  rĂ©aliser certaines Ă©conomies de coĂ»ts maintenant que l’opĂ©ration est terminĂ©e.

Vonage a de solides antĂ©cĂ©dents de croissance et d’évolution des marges. Les ventes ont atteint 1,4 milliard USD au cours de la pĂ©riode de 12 mois se terminant le 31 mars 2022, et au cours de la mĂȘme pĂ©riode, la sociĂ©tĂ© a dĂ©gagĂ© une marge EBITDA ajustĂ©e de 13 % et un flux de trĂ©sorerie disponible de 93 millions USD.

Ericsson reste fidĂšle aux objectifs financiers Ă  long terme communiquĂ©s prĂ©cĂ©demment, Ă  savoir une marge d’EBITA de 15 Ă  18 % et un flux de trĂ©sorerie disponible avant fusions et acquisitions de 9 Ă  12 % des ventes, ainsi qu’à l’objectif de marge d’EBIT de 12 Ă  14 % en 2022 pour le groupe Ericsson, Ă  l’exclusion de Vonage.

 

Vonage est actuellement engagĂ©e avec la Federal Trade Commission amĂ©ricaine pour rĂ©soudre une enquĂȘte sur les pratiques historiques des consommateurs qui a Ă©tĂ© initiĂ©e en 2020.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page