ECONOMIE

Dakhla: Coup d’envoi aux “soirées du Madih”

Le coup d’envoi a été donné, vendredi à Dakhla, aux “soirées du Madih” initiées par la Direction régionale de la Culture de Dakhla-Oued Eddahab jusqu’au 24 avril, dans le cadre du programme “Ramadaniyate 2022”.

Organisée en coopération avec le Conseil régional et le Conseil municipal de Dakhla, cette initiative s’inscrit dans le cadre des activités culturelles et spirituelles programmées par la Direction régionale de la culture à l’occasion du mois sacré du Ramadan.

Cet évènement culturel s’inscrit dans le sillage de la mise en application des dispositions de la composante culturelle qui fait partie des projets inscrits dans le volet culturel du nouveau modèle de développement des provinces du Sud du Royaume, visant à valoriser le patrimoine culturel et artistique hassanis.

Ces soirées visent également à promouvoir les arts du Madih et Samaa et à revaloriser et préserver ces arts authentiques profondément enracinés dans la culture locale.

Lors de cette soirée artistique, les groupes “Assalam” et “Assaada” du Madih, ainsi que l’artiste Majda EL yahyaoui ont gratifié le public d’une belle sélection de leurs œuvres et répertoires inspirés de ces arts ancestraux.

Dans un mot d’ouverture, le directeur régional de la Culture, Mamoune El Boukhari, a relevé que l’organisation de ses soirées vise à préserver le patrimoine du Madih et du Sama’â et à le rapprocher de ses fans.

M. El Boukhari a également noté que ce rendez-vous culturel évoque l’aspect spirituel et religieux dans la musique et la civilisation marocaines authentiques en général et dans cette région en particulier où l’art du madih perpétue dans sa société bédouine.

Cet événement est rehaussé par la présence de 15 troupes en provenance de Rabat, Casablanca, Fès, Laâyoune et Dakhla, a-t-il précisé.

Cette manifestation artistique qui se poursuivra jusqu’à le 24 avril à la Maison de la culture Al Walae, sera transmis sur les réseaux sociaux de la Direction régionale de la Culture de Dakhla-Oued Eddahab.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page