ECONOMIE

Covid-19 : le président gabonais veut l’assouplissement des mesures restrictives dont le couvre-feu

Le président de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a instruit le gouvernement de lui proposer, dans les prochains jours, une stratégie devant permettre l’allègement ou la levée des certaines mesures barrières et la limitation du nombre de personnes lors des rassemblements, indique un communiqué

publié vendredi à Libreville.

«Le président de la République a instruit le Gouvernement de lui proposer, dans les meilleurs délais, une stratégie permettant, d’une part, d’encourager d’avantage les populations à avoir un schéma vaccinal complet et, d’autre part, d’alléger considérablement ou lever certaines mesures barrières telles que le couvre-feu et la limitation du nombre de personnes participant aux cérémonies “, souligne le communique rendu public par le porte-parole du gouvernement, Madeleine Berre.

Les instructions du chef de l’Etat gabonais “découlent de l’évolution constatée en matière des résultats enregistrés dans la lutte contre la covid-19 jusqu’à ce jour. Il s’agit notamment, d’une forte baisse du nombre de cas positifs depuis de nombreuses semaines, soit 0,4% contre 25% en janvier 2022 ainsi que d’une nette évolution du total des personnes vaccinées chiffrées à ce jour à plus de trois cent mille, soit un taux de 28% pour la première dose et 24% pour la deuxième dose”, a rapporté l’agence gabonaise de presse AGP.

“Des résultats pour lesquels le Conseil des ministres a exprimé sa satisfaction, indiquant qu’il s’agit là, des fruits des efforts de sensibilisation menés par le Gouvernement pour protéger au mieux les populations ainsi que l’adhésion et le sens de responsabilité de tous dans la stricte application des mesures barrières”, ajoute la même source.

Les instructions de M. Ali Bongo “interviennent dans un contexte où les populations expriment une certaine lassitude face aux mesures restrictives issues de l’Etat d’urgence renouvelé à chaque fois. Aussi, ces instructions interviennent au moment où le pays veut véritablement et réellement relancer son économie impactée fortement par lesdites mesures restrictives”, fait noter la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page