ECONOMIE

Corée du Sud: augmentation des vols internationaux vers les pays sans quarantaine à partir de mai

La Corée du Sud augmentera, à partir du mois de mai, le nombre des vols internationaux à destination des pays n’appliquant pas des mesures de quarantaine anti-Covid-19, a indiqué mercredi le ministre de l’Intérieur, Jeon Hae-cheol.

Pour répondre à l’augmentation prévue de la demande sur les voyages à l’étranger, “la fréquence hebdomadaire des vols internationaux vers des pays sans quarantaine et sans visa, tels que l’Amérique, l’Europe, la Thaïlande et Singapour, sera augmentée de 100 vols par mois, à partir du mois prochain”, a fait savoir le ministre, notant qu’à partir de juillet, ce nombre sera encore augmenté à hauteur de 300 vols par mois.

Actuellement, le nombre de vols internationaux en Corée du Sud est de 420 par semaine, ce qui représente 8,9 pc du niveau pré-pandémie.

La décision a été prise en raison de la baisse de la vague Covid-19 pour la troisième semaine consécutive dans le pays, la demande croissante prévue de voyages à l’étranger et la levée progressive des conditions de quarantaine dans plusieurs pays après avoir dépassé les pics d’infection à Omicron.

Le décompte (quotidien) des infections est en baisse pour la troisième semaine consécutive, a affirmé le ministre, rappelant que le nombre moyen d’infections quotidiennes au cours de la semaine dernière s’est élevé à quelque 270.000, soit environ 30% de moins que la semaine qui précède.

Il a également annoncé que les aéroports internationaux de Muan (sud du pays), Cheongju (nord du pays) et Jeju (sud du pays) pourraient reprendre les liaisons internationales le mois prochain, notant que d’autres aéroports régionaux suivront.

Selon le ministère des Infrastructures et des Transports, l’augmentation prévue devrait porter le nombre de vols internationaux à environ 50% de celui de 2019.

La demande de voyages à l’étranger devrait se redresser, dans le monde, à environ 83% du niveau observé avant la pandémie et à 40% pour le marché asiatique, a estimé le ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page