ECONOMIE

Artisanat: démarrage à Salé des examens de certification des aptitudes professionnelles

L’Institut spécialisé dans les arts de l’artisanat de Salé a abrité, mercredi, les épreuves de certification des acquis des artisans en vue de l’obtention de l’attestation d’aptitude professionnelle en couture traditionnelle, tissage de tapis, forge et installation et réparation de chauffe-eau à gaz.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de partenariat signée entre la Chambre et le ministère du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Économie Sociale et du Département de la Formation professionnelle, portant sur le programme de certification des acquis professionnels des artisans de la région. Elle vise également à valoriser et mettre en avant les métiers traditionnels à portée artistique et culturelle, tels que le tissage de tapis et la forge.

Pour la vice-présidente de la Chambre de l’artisanat de Rabat-Sale-Kenitra, Chaima Zamzami, l’objectif de cette démarche est de rapprocher la chambre et les départements de tutelle des artisans traditionnels et de les doter d’un certificat reconnu.

Et d’ajouter, dans une déclaration à la presse, que les quatre métiers d’artisanat choisis pour l’obtention de l’attestation d’aptitude professionnelle occupent un grand nombre de femmes et d’hommes, affirmant que leur travail a besoin d’être valorisé, médiatisé et organisé dans un cadre institutionnel.

De son côté, le président du jury de l’atelier d’installation et de réparation de chauffe-eau à gaz, Noureddine Hagouchi, a souligné que “les épreuves s’articulent autour de trois étapes: écrite, appliquée et orale, ajoutant qu’au final, la décision du jury d’accepter ou non de délivrer l’attestation d’aptitude professionnelle, est annoncée au candidat.

Et d’expliquer que l’épreuve pratique comprend l’installation d’un chauffe-eau à gaz dans un mur vide, la d’un autre suite à une défaillance créée par le jury et puis son montage à la fin de l’étape.

D’autre part, Yassine Staili, un candidat à cet examen, a indiqué que l’obtention de ce certificat est “un point positif pour le développement de mon projet, car il est reconnu par la Chambre et le ministère de l’Artisanat et la Formation professionnelle”, faisant savoir, dans une déclaration à la MAP, qu’il “travaille dans ce métier depuis 22 ans et possède une petite boutique avec deux ouvriers”.

Lundi dernier, la Chambre de l’artisanat de la région de Rabat-Salé-Kénitra a donné le coup d’envoi du processus de certification des acquis des artisans en vue de l’obtention de l’attestation d’aptitude professionnelle, une opération qui se poursuit jusqu’au 26 courant.

Les concours d’aptitude professionnelle en artisanat se déroulent pendant cinq jours dans les instituts spécialisés dans les arts de l’artisanat des villes de Rabat, Salé, Tiflet, Sidi Kacem et Khémisset.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page