ECONOMIE

Air France-KLM: dette nette de 8,2 milliards d’euros en 2021

La dette nette du groupe franco-néerlandais “Air France-KLM” a atteint 8,2 milliards d’euros en 2021, soit une diminution de 2,8 milliards par rapport à la fin de l’année 2020, grâce à la première série de mesures de renforcement du capital, est-il annoncé dans un communiqué jeudi.

En 2021, Air France-KLM a continué à faire preuve de souplesse et d’agilité afin de proposer une offre adaptée à ses clients, note-t-on de même source, faisant observer que les efforts considérables de transformation et de restructuration réalisés pendant la crise de Covid ont ouvert la voie à une position durable de leader européen de l’aviation.

Le Groupe a pu clôturer l’année 2021 avec un EBITDA positif de 745 millions d’euros, en hausse de 2.440 millions d’euros par rapport à l’année dernière, avec un premier semestre affecté par les confinements en France et aux Pays-Bas, et des restrictions de voyage dans le monde entier, ajoute l’entreprise.

La reprise a été visible à partir du mois de juin et s’est poursuivie au second semestre. Grâce à des restrictions de voyage moins strictes, le Groupe a pu profiter de la reprise de manière rentable.

Pour le 4ème trimestre, le résultat d’exploitation s’est établi à 178 millions d’euros, en hausse par rapport à la période pré-Covid (quatrième trimestre 2019) malgré un chiffre d’affaires plus faible, mais compensé par le contrôle des coûts et les programmes de restructuration.

Le groupe affiché lors de la même période un résultat net à -127 millions d’euros, en amélioration de 874 millions d’euros par rapport au même trimestre de l’année dernière, soutenu par un chiffre d’affaires de 4 838 millions d’euros, soit 2 475 millions d’euros de plus que le quatrième trimestre de l’année dernière.

Au 31 décembre 2021, le Groupe dispose d’un “montant suffisant” de 10,2 milliards d’euros de liquidités et de lignes de crédit et pour le premier trimestre 2022, le Groupe s’attend à avoir un EBITDA autour du seuil de rentabilité dans le contexte international actuel,

Les dépenses d’investissement nettes pour l’année 2022 sont estimées à environ 2,5 milliards d’euros, dont 80 % pour la flotte et 20 % pour l’informatique et le sol.

“Le quatrième trimestre 2021 a marqué un tournant pour Air France-KLM. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, le Groupe a affiché des résultats supérieurs à ceux d’avant la pandémie, avec un résultat d’exploitation positif”, a déclaré le directeur général du Groupe Benjamin Smith, cité dans le communiqué.

“Si la fin du trimestre a vu le retour des restrictions de voyage avec le variant Omicron, la performance globale reflète à la fois la hausse de la demande et le résultat de nos efforts de transformation. La crise n’est pas encore terminée, mais cela nous rend optimistes pour l’avenir, car nous accélérons nos efforts pour améliorer nos performances d’un point de vue économique et environnemental”, a ajouté M. Smith.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page