ECONOMIE

Aéronautique: Bénéfice historique d’Airbus en 2021

Le constructeur aéronautique européen “Airbus” a réalisé un bénéfice net historique de 4,2 milliards d’euros en 2021, après les difficultés dues à la crise sanitaire du Covid-19, a-t-il annoncé jeudi via un communiqué.

Airbus a livré 611 avions commerciaux l’année dernière et prévoit une forte augmentation de sa production avec la livraison prévue de 720 appareils en 2022, note l’avionneur européen dans un communiqué.

“2021 a été une année de transition. Notre attention s’est déplacée de la gestion de la pandémie vers la reprise et la croissance. Grâce à la résilience et aux efforts de nos équipes, de nos clients et de nos fournisseurs, nous avons enregistré des résultats annuels remarquables”, a déclaré Guillaume Faury, Président exécutif d’Airbus, cité dans le communiqué.

Il a attribué ces résultats à la hausse des livraisons d’avions commerciaux (+8% par rapport à 2020), à “la bonne performance” des activités spatiales et de défense ainsi qu’à la division hélicoptères et à “l’attention portée à la réduction des coûts et à la compétitivité”.

Les prises de commandes consolidées ont augmenté à 62,0 milliards d’euros (2020 : 33,3 milliards d’euros), portant la valeur du carnet de commandes consolidé à 398 milliards d’euros au 31 décembre 2021 (fin 2020 : 373 milliards d’euros), explique-t-on, ajoutant que le chiffre d’affaires consolidé a progressé de 4 % pour atteindre 52,1 milliards d’euros (2020 : 49,9 milliards d’euros), “reflétant essentiellement la hausse des livraisons d’avions commerciaux”.

Le chiffre d’affaires généré par les activités avions commerciaux d’Airbus a progressé de 6 % principalement grâce à l’augmentation des livraisons par rapport à 2020, tandis que l’EBIT ajusté consolidé – une mesure alternative de la performance et un indicateur clé révélant la marge commerciale sous-jacente en excluant les charges ou bénéfices significatifs induits par les variations des provisions pour les programmes, les restructurations, les effets de change ou encore les plus-values/pertes issues des cessions et acquisitions d’activités – s’établit à 4 865 millions d’euros (2020 : 1 706 millions d’euros).

L’EBIT ajusté lié aux activités avions commerciaux d’Airbus augmente à 3 570 millions d’euros (2020 : 618 millions d’euros), traduisant essentiellement les performances opérationnelles et les efforts de l’entreprise en matière de réduction des coûts et de compétitivité, note la même source.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page