ECONOMIE

Aérien: Easyjet retire des sièges pour pouvoir voler avec moins d’équipage

La compagnie aérienne low cost, EasyJet, a annoncé lundi son intention de supprimer des sièges dans certains de ses avions cet été, dans le cadre d’une stratégie visant à réduire le nombre d’employés dont elle a besoin.

Les employeurs de l’ensemble du secteur sont touchés par une pénurie de personnel, qui a récemment conduit à l’annulation de plusieurs vols, alors qu’ils s’efforcent de répondre à la reprise des voyages internationaux après la fin des restrictions liées au Covid-19.

Les compagnies aériennes sont tenues par la loi de fournir un membre du personnel de cabine pour 50 sièges. En supprimant la dernière rangée de six sièges de son plus petit avion, l’A319, easyJet réduira le nombre de passagers qu’elle peut transporter de 156 à 150, limitant ainsi ses besoins à trois membres d’équipage de cabine au lieu de quatre.

Les responsables des aéroports et des compagnies aériennes cherchent à embaucher des milliers de personnes pour faire face à ce qui devrait être un boom des vacances d’été, alors que de nombreuses destinations internationales rouvrent leurs portes aux touristes.

Johan Lundgren, le directeur général d’easyJet, a déjà indiqué que la compagnie s’attendait à atteindre un nombre de passagers proche de celui de 2019 cet été, malgré les récents problèmes d’obtention d’autorisations de sécurité pour les nouvelles recrues.

Au Royaume-Uni, le gouvernement avait levé les restrictions sur les voyages internationaux en janvier.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page