Monde

Deux fois Piolet d’or, un alpiniste russe de renom présumé mort dans une chute sur un sommet au Pakistan

L’alpiniste russe Dmitry Golovchenko, récompensé deux fois du prestigieux Piolet d’or, est présumé mort après avoir chuté sur l’un des plus hauts sommets du monde au Pakistan, a annoncé jeudi le Club alpin pakistanais.

Golovchenko « a subi une chute probablement fatale » ces derniers jours sur les pentes du Gasherbrum IV (7.925 m), la 17e plus haute montagne de la planète, située près de la frontière avec la Chine, a indiqué l’organisation dans un communiqué.

Son compagnon de cordée, Sergey Nilov, avec lequel il tentait d’ouvrir une nouvelle voie en style alpin, a été blessé mais a pu regagner mercredi le camp de base, d’où il a été héliporté vers la ville de Skardu, selon la même source.

Karrar Haidri, le secrétaire du Club alpin pakistanais, a expliqué à l’AFP que l’alerte avait été lancée par l’épouse de Golovchenko, avec laquelle il était en contact lors de l’ascension, et qu’il pensait que le Russe était probablement tombé dans une crevasse.

Les autorités pakistanaises envisagent de lancer vendredi une opération de secours, a précisé M. Haidri. Golovchenko et Nilov avaient reçu deux Piolets d’or, en 2013 pour leur ascension l’année précédente du Muztagh Tower (7.276 m) au Pakistan, et en 2017 pour celle du Thalay Sagar (6.904 m) en Inde.

Golovchenko était né dans une « famille d’alpinistes » et grimpait avec Nilov depuis 2002, selon sa courte biographie publiée sur le site des Piolets d’or.

Le Pakistan, qui abrite cinq des 14 sommets de plus de 8.000 m de la planète, est l’une des destinations privilégiées des meilleurs alpinistes internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page