Maroc

Démantèlement d’un Casino Clandestin à Ouled Teima : 14 Personnes Arrêtées

Dans une opération coordonnée, les forces de police judiciaire ont perquisitionné une résidence située dans l’un des quartiers d’Ouled Teima, suite à une dénonciation concernant son utilisation en tant que casino clandestin. Cette action a conduit à l’arrestation de 14 individus, la plupart étant des récidivistes impliqués dans des activités de jeu illégal.

La Dénonciation et l’Intervention

Selon des sources bien informées, les autorités de sécurité ont été alertées sur cette affaire, et elles ont réagi rapidement en lançant une opération d’infiltration. Les enquêteurs ont découvert que la résidence en question était exploitée par son propriétaire comme un lieu de jeu secret.

Les Arrestations

Lors de l’intervention, les forces de l’ordre ont appréhendé plus de 14 individus, la plupart d’entre eux étant déjà connus des services de police pour leurs antécédents liés aux jeux de hasard illégaux. Ces individus ont été pris en flagrant délit de jeu clandestin.

Les Responsabilités du Propriétaire

En plus des joueurs, le propriétaire de la résidence et son épouse ont également été arrêtés et inculpés pour leur implication dans l’organisation du casino clandestin. Ils sont accusés d’avoir enfreint la loi en permettant ces activités illégales dans leur domicile.

Les Mesures Prises

Le propriétaire de la résidence a été placé en garde à vue, dans l’attente des poursuites judiciaires. Les autorités compétentes superviseront les enquêtes ultérieures. Quant aux autres individus arrêtés, certains d’entre eux ont été remis en liberté sous surveillance, tandis que d’autres restent sous enquête.

Cette opération réussie à Ouled Teima démontre l’engagement des forces de l’ordre à lutter contre les activités de jeu illégal. Elle envoie un message clair à ceux qui cherchent à enfreindre la loi : les autorités sont déterminées à faire respecter les règles et à réprimer sévèrement les casinos clandestins et les jeux de hasard illicites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page