Maroc

Controverse à Rabat : Des Livres à 10 Dirhams Encourageant l’Homosexualité

Une vive polémique secoue actuellement la capitale marocaine, Rabat, alors qu’un scandale éclate autour de la vente de livres promouvant l’homosexualité au prix dérisoire de 10 dirhams. Cette révélation a suscité l’indignation parmi les parents et les tuteurs, qui s’inquiètent des conséquences que de tels livres pourraient avoir sur leurs enfants.

Découverte Choquante

Tout a commencé lorsque des clients réguliers d’un supermarché de Rabat ont été confrontés à un livre en français qui encourage ouvertement l’acceptation de l’homosexualité chez les enfants, la présentant comme une réalité normale.

 Livres Pro-Homosexualité

Le contenu incriminé, trouvé au sein de ce livre, déclare sans équivoque : « Deux femmes ou deux hommes peuvent s’aimer, se marier et élever un enfant, formant ainsi une famille du même sexe ! »

Réaction des Parents

L’affaire a déclenché une vague de critiques de la part de nombreux parents, scandalisés par la vente de ces livres à un prix aussi bas, ne dépassant pas les 10 dirhams. Ils craignent que cela incite les familles à les acheter pour leurs enfants, sans se rendre compte du contenu potentiellement problématique de ces publications.

Les parents pointent également du doigt le ministère de tutelle, l’accusant d’avoir autorisé la promotion de ces livres sur les marchés prestigieux sans avoir vérifié leur contenu, qu’ils jugent « dangereux » pour les valeurs religieuses, culturelles et islamiques du pays.

Appel à l’Action

Face à cette situation, les parents concernés, qui ont été témoins de cette affaire troublante, appellent les autorités compétentes à intervenir rapidement pour mettre fin aux tentatives de promotion de l’homosexualité auprès des enfants marocains, notamment à travers les livres, les contes et les magazines pour enfants.

Il est important de noter qu’auparavant, plusieurs parents avaient déjà condamné la promotion d’un autre livre en français contenant des références à l’homosexualité sur un marché prestigieux de la ville d’Agadir, à la fin de l’année 2022. Les réseaux sociaux avaient alors largement diffusé une image d’une page de ce livre, normalisant l’homosexualité.

Face à la diversité des réactions et à l’indignation croissante suscitée par cette affaire, les défenseurs des valeurs religieuses exhortent vivement les autorités à ouvrir une enquête sur cette question et à renforcer la surveillance des marchés prestigieux, afin de garantir le respect des principes et des valeurs religieuses, chères au peuple marocain et à Sa Majesté le Roi. Cette affaire demeure en tout cas au cœur des discussions à Rabat, et son dénouement suscite une grande attente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page