VoyageA La UneMaroc

Changements dans les Règles Schengen : Ce que les Voyageurs de Pays Tiers Doivent Savoir

Le Conseil de l’Union européenne a donné son approbation finale à un nouveau code frontières Schengen, marquant une étape significative dans le renforcement de la gestion des frontières de l’espace Schengen. Ce code vise à rendre l’espace Schengen plus résilient aux crises actuelles et futures à ses frontières extérieures, selon un communiqué du Conseil publié vendredi.

Le nouveau code aborde divers aspects de la gestion des frontières, couvrant à la fois les frontières intérieures et extérieures. Il établit des règles claires régissant le contrôle aux frontières pour les personnes franchissant les frontières extérieures de l’UE, tout en garantissant que les résidents et les voyageurs de l’UE continuent à bénéficier pleinement des avantages des voyages sans frontières.

Une des principales caractéristiques du règlement est l’introduction de la possibilité d’adopter des mesures à l’échelle de l’UE en cas d’urgence de santé publique à grande échelle, restreignant l’accès des ressortissants de pays tiers à l’espace Schengen. En outre, une procédure de transfert sera mise en place pour lutter contre les mouvements secondaires de migrants entre les États membres.

Les nouvelles règles offrent également la possibilité de mettre en place des restrictions temporaires harmonisées aux frontières extérieures de l’UE en cas d’urgence de santé publique à grande échelle. Cela constitue une réponse directe aux défis posés par la pandémie de COVID-19, où l’UE n’a pu émettre que des recommandations non contraignantes concernant les restrictions de voyage vers les États membres.

Outre les restrictions de voyage, le Conseil aura également le pouvoir d’imposer des mesures sanitaires telles que des tests, des quarantaines et des auto-isolements aux citoyens non européens entrant dans l’UE.

« Avec le vote d’aujourd’hui, nous avons donné aux États membres les outils nécessaires pour maintenir les déplacements sans frontières au sein de l’espace Schengen, tout en sécurisant les frontières extérieures, en luttant contre la migration irrégulière et les risques pour la santé publique », a déclaré la ministre belge de l’Intérieur, Annelies Verlinden, dont le pays assure actuellement la présidence tournante du Conseil de l’UE.

Cette décision reflète l’engagement continu de l’UE à renforcer la sécurité et la gestion efficace de ses frontières, tout en préservant les principes fondamentaux de libre circulation et de solidarité au sein de l’espace Schengen.

Media7

Media 7, votre source d’actualités en ligne. Notre mission est de fournir des informations précises, impartiales et à jour sur les événements nationaux et internationaux qui comptent pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page