MarocA La Une

Chaleur Imminente au Maroc : Que Prévoir pour les Prochains Jours ?

Les Marocains doivent se préparer à une augmentation des températures dans les jours à venir, malgré des niveaux relativement modérés observés récemment. Selon les dernières données de la Direction de la Météorologie, les températures n’ont pas encore franchi la barre des 30 degrés Celsius, même avec l’arrivée officielle de l’été.

Mardi, les prévisions indiquent une vague de chaleur intense dans le sud-est et les régions intérieures du pays, tandis que l’est et les plaines intérieures connaîtront des températures chaudes mais supportables. Les météorologues prévoient également la formation de nuages bas et de brouillard le matin et la nuit au-dessus des plaines du nord et du centre du littoral atlantique ainsi que sur la côte méditerranéenne.

Des rafales de vent assez fortes sont attendues dans les régions du sud et sur les côtes centrales, accompagnées de températures diurnes globalement élevées. Les températures nocturnes varieront entre 20 et 27 degrés Celsius dans le sud-est, l’est et le sud des provinces désertiques, et entre 13 et 15 degrés Celsius dans les montagnes de l’Atlas et du Rif, ainsi que entre 15 et 20 degrés Celsius dans le reste du royaume.

Le Dr. Fouad Zahraani, expert en sciences de l’environnement et développement durable, a souligné la nature changeante du climat marocain, influencée par des phénomènes comme le courant ascendant au Maroc apportant des influences humides du nord et les masses d’air chaud du Sahara affectant les régions du sud.

Les températures estivales ont été exacerbées par le réchauffement des eaux maritimes, entraînant une augmentation de l’évaporation. Actuellement, une phase contraire à El Niño semble influencer le climat, avec le haut pression d’Azores dictant le passage ou le blocage des masses d’air froid.

Pour les jours à venir, les météorologues prévoient une tendance à la hausse des températures, en particulier dans les plaines intérieures, l’est et le sud-est du Maroc. Des nuages bas et des bancs de brouillard sporadiques sont anticipés dans les plaines septentrionales et centrales ainsi que sur la côte méditerranéenne pendant les périodes nocturnes et matinales.

En conclusion, le Dr. Zahraani rejette les prévisions d’un été plus frais cette année, soulignant les défis constants posés par les fluctuations climatiques. Il a mis en garde contre les prévisions trop simplistes, soulignant que les véritables implications du changement climatique pourraient entraîner des périodes de chaleur plus extrême que prévu.

Cette analyse météorologique détaillée offre un aperçu complet des conditions climatiques actuelles et des prévisions à court terme au Maroc, mettant en lumière les divers facteurs qui influencent les conditions météorologiques régionales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page