MarocA La Une

Nouvelle ALERTE au Maroc: Ces Cartes SIM seront bloquées dans 3 mois

Les opérateurs téléphoniques marocains devront obligatoirement identifier tous leurs abonnés sous peine de sanctions, a annoncé Ghita Mezzour, ministre déléguée chargée de la transition numérique et de la réforme administrative. Cette mesure vise à lutter contre l’utilisation des cartes SIM anonymes et à renforcer la sécurité nationale.

La ministre a précisé que l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) a pris plusieurs mesures pour contrer la prolifération des cartes SIM non identifiées. Parmi ces mesures, on retrouve l’obligation pour les opérateurs de mettre à jour leurs bases de données avec les noms, prénoms, numéros de carte d’identité et dates de signature des contrats d’abonnement des utilisateurs.

Cartes SIM

Une Période de Conformité de Trois Mois

Les opérateurs disposent de trois mois pour se conformer à ces nouvelles exigences. Passé ce délai, les cartes SIM non identifiées seront désactivées. Cette initiative vise à s’assurer que chaque carte SIM active sur le marché est associée à une identité vérifiable, minimisant ainsi les risques liés à l’utilisation frauduleuse des télécommunications.

Collaboration avec les Autorités Sécuritaires

Ghita Mezzour a également indiqué que l’ANRT travaille en étroite collaboration avec les autorités sécuritaires pour suspendre les numéros anonymes. Cette coordination vise à réduire les activités illégales liées aux cartes SIM anonymes, tout en protégeant les consommateurs.

Les opérateurs téléphoniques sont donc désormais tenus de vérifier et de valider les informations personnelles de chaque abonné. Cette mesure s’inscrit dans une politique nationale de sécurité et de protection des données.

Engagement pour la Sécurité des Télécommunications

L’initiative de l’ANRT marque un pas important vers une sécurité renforcée dans le secteur des télécommunications. En obligeant les opérateurs à identifier chaque utilisateur de carte SIM, les autorités espèrent limiter les abus et protéger les consommateurs.

Ghita Mezzour a souligné l’importance de ces actions pour assurer un environnement de télécommunication plus sûr. La lutte contre les cartes SIM anonymes est devenue une priorité pour le gouvernement marocain, qui déploie tous les moyens nécessaires pour la mise en œuvre efficace de ces nouvelles réglementations.

En conclusion, cette mesure de l’ANRT vise à garantir la sécurité des télécommunications au Maroc et à protéger les utilisateurs contre les risques associés à l’anonymat des cartes SIM. Les opérateurs ont trois mois pour se conformer à ces nouvelles règles, sous peine de voir leurs services suspendus pour les cartes non identifiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page