Économie

Agronomie : lancement des travaux de la 2ème édition du Salon de l’IAV Hassan II

Les travaux de la 2ème édition du Salon de l’IAV Hassan II se sont ouverts, samedi à Rabat, sous le thème “Résilience du territoire à la crise climatique : Approche interdisciplinaire pour un développement durable”.

Initié par les associations des étudiants de diverses filières notamment la topographie, l’agronomie, l’Industrie Agro-alimentaire, l’halieutique, le génie rural et la médecine vétérinaire, ce Salon constitue une plateforme propice aux échanges entre les acteurs clés du secteur agricole et un point de contact entre les étudiants et le monde professionnel.

Cet événement fédérateur représente également une fenêtre pour faire connaitre le secteur agricole et son importance pour l’économie du pays.

A cette occasion, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki, a souligné le rôle majeur joué par l’IAV Hassan II dans la formation d’ingénieurs et d’experts dans le domaine agricole.

Il a, dans ce sens, fait savoir que ce Salon contribue, avec les autres établissements de formation de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle, à l’atteinte de l’objectif de formation de 150.000 jeunes dans le secteur agricole à l’horizon 2030 dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Génération Green.

Il faut inclure les lauréats et les étudiants de l’IAV dans les actions publiques en faveur de la résilience climatique et de la mise en œuvre des recommandations de la stratégie agricole Génération Green 2020-2030, notamment en termes d’économie de l’eau, explique le ministre dans son mot d’ouverture, notant que l’encouragement des systèmes locaux de recherche et d’innovation sont très importants pour la souveraineté alimentaire, et le renforcement de la résilience du secteur agricole

Évoquant la souveraineté alimentaire du Royaume, M. Sadiki a rappelé que le Plan Maroc vert (PMV) a permis de définir des politiques agricoles à long terme, d’élaborer de grands programmes d’investissement, et d’attaquer la question de l’augmentation de la production et de l’outillage des agriculteurs.

Le PMV, a-t-il enchaîné, a balisé la route à la transformation agro-industrielle selon une chaine de valeur qui suit le produit du producteur jusqu’au consommateur, notant qu’il existe toutefois plusieurs filières qui nécessitent davantage d’accompagnement.

Il a, dans ce contexte, souligné que son Département a mis en place une batterie d’outils techniques et financiers pour attirer les investisseurs et promouvoir la transformation des chaînes de valeur, valoriser l’activité des coopératives, rentabiliser davantage les produits de terroir et encourager l’entrepreneuriat féminin.

S’attardant sur la modernisation de l’agriculture, le ministre a mis l’accent sur l’importance de la commercialisation des produits agricoles qui nécessite un savoir-faire pour mieux organiser le circuit de distribution, ainsi que la question de la modernisation et l’agrégation des abattoirs, annonçant que le Maroc compte accréditer 120 abattoirs d’ici 2030.

Pour sa part, le directeur de l’IAV Hassan II, Abdelaziz El Hraiki, a indiqué que ce Salon offre une occasion pour enrichir l’échange entre les acteurs impliqués dans le secteur agricole et réunir les compétences afin d’élaborer des recommandations constructives.

Il a, dans ce sens, souligné la nécessité de favoriser cette collaboration entre les pouvoirs publics et le monde académique afin de stimuler le progrès de notre agriculture, à travers une approche collective ciblée pour apporter des solutions aux défis dont souffre actuellement le secteur au niveau mondial, notamment les transformations de taille qu’implique le progrès technologique et les répercussions du changement climatique.

L’émergence et le progrès de l’agriculture marocaine passe par la recherche et l’innovation, levier de l’insertion économique des jeunes et moyen efficient pour leur implication dans l’action publique, a précisé M. El Hraiki.

L’IAV adhère pleinement à la vision de la stratégie Génération green à travers ses différentes formations qui visent à accompagner la mise en œuvre des différents dispositifs de cette feuille de route, dont la lutte contre la sécheresse, l’inclusion féminine dans le secteur agricole et la digitalisation, a-t-il dit, ajoutant que l’initiative et la mobilisation des étudiants est le meilleur moyen d’inclure les jeunes dans les stratégies nationales de développement agricole et des filières halieutiques.

En plus des stands et expositions, animés par les élèves ingénieurs des différentes filières de formation, le programme de cette édition comprend plusieurs conférences organisées par des experts, autour de diverses thématiques, en relation avec la sécurité et la souveraineté alimentaire, la gouvernance des ressources en eau, la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE), l’innovation et les défis des changements climatiques.

Depuis sa création, l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II a formé plusieurs générations de cadres et de dirigeants du secteur agricole au Maroc. Considérée comme un véritable hub interdisciplinaire de renommée nationale et internationale, l’IAV Hassan II offre une formation de haute qualité dans plusieurs filières phares, au service du développement agricole du Royaume.

Bouton retour en haut de la page