A La Une

les principaux titres des quotidiens, ce lundi 20 septembre

Le Maroc veut former plus de médecins, la création d’entreprises en hausse malgré la crise, comment le digital a transformé la campagne électorale, Oriental : recrutement de 300 jeunes diplômés pour le secteur aéronautique, Université Abdelmalek Essaâdi: 10 nouvelles filières du Bachelor, La réforme fiscale, un dossier capital de la rentrée économique, l’Istiqlal pour la participation au nouveau gouvernement… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi : 

 

L’Economiste
Le Maroc veut former plus de médecins

• L’OMS recommande un minimum de 23 médecins pour 10.000 habitants. D’après l’OMS aussi, la densité du personnel de la santé représente un ratio de 7,1 médecins pour 10.000 habitants au Maroc. Une situation qui devrait changer incessamment, puisque le Royaume ambitionne d’atteindre 15 médecins pour 10.000 habitants en 2030 et 27 médecins pour 10.000 habitants en 2040. Étant donné également la recommandation de l’OMS pour l’évolution du “numerus clausus” des professions médicales et pharmaceutiques, le Maroc vise à passer de 3.000 places à 5.000 nouvelles places à l’horizon 2025. Techniquement, le secteur privé (selon la commission mixte chargée de la réforme du système des études médicales) devrait supporter le 1/3 du besoin en formation, soit la création de 2.000 nouvelles places.

La création d’entreprises en hausse malgré la crise

•. 57.661 immatriculations au registre du commerce de janvier à fin juin 2021. Les derniers chiffres de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) donnent du baume au cœur en ces temps de crise sanitaire. La création d’entreprises a ainsi réalisé une progression de 84% par rapport à la même période de 2020. Cette évolution positive est attribuée surtout aux créations de personnes morales avec une augmentation de 113%, selon l’OMPIC. La SARL à associé unique et la SARL sont très prisées par les créateurs d’entreprises: 99,5% des immatriculations enregistrées à l’OMPIC.

 

Aujourd’hui Le Maroc
La majorité gouvernementale commence à prendre forme

• La semaine qui commence sera décisive pour la formation de la nouvelle équipe gouvernementale. En tout cas, la majorité commence petit à petit à prendre forme. Dans ce sens, les formations politiques arrivées respectivement deuxième et troisième lors des dernières élections ont reçu l’aval de leurs instances pour y prendre part. En effet, le conseil national du PAM a approuvé, vendredi, l’offre de participation au prochain Exécutif, présentée par le chef de gouvernement désigné, dans le cadre de ses consultations pour la formation de son cabinet. Même son de cloche chez les Istiqlaliens. Ainsi, le conseil national du PI a donné son aval, samedi, pour participer au prochain gouvernement. En outre, le RNI, le PAM et le PI ont décidé de coopérer et d’œuvrer ensemble pour former une majorité au sein des conseils élus dans lesquels ils sont représentés.

 

Comment le digital a transformé la campagne électorale

•. Le digital a bien eu une forte présence dans la campagne électorale. C’est ce que révèle une étude de l’Observatoire des opinions publiques numériques qui s��est intéressé aux empreintes numériques des deux partis politiques ayant fait les plus fortes progressions dans les résultats des élections du 8 septembre 2021 par rapport à 2016, à savoir le RNI et le PI. Selon le premier constat de l’Observatoire, la campagne électorale officielle aura bien eu lieu sur Internet. L’autre constat dressé par l’Observatoire concerne le dynamisme des médias numériques qui auront été un peu plus actifs dans cette campagne officielle que les réseaux sociaux. Ils auront publié plus de 300 articles par jour pendant la campagne officielle. Il faut cependant remarquer, que sur leur page Facebook officielle, le RNI et le Parti de l’Istiqlal auront publié 630 «posts» en deux semaines, augmentant ainsi fortement l’exposition de leur programme électoral.

 

Maroc Le Jour
La coopération scientifique entre le Maroc et la Hongrie se renforce dans le domaine médical

•. Une délégation de l’Amicale marocaine d’Implantologie et d’Esthétique Dentaire (AMIED) a pris part, du 13 au 15 septembre à Budapest, à un colloque de formation organisé par l’«Institut Urban de régénération». Selon un communiqué de l’ambassade du Maroc à Budapest, cette participation s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Royaume et la Hongrie dans le domaine médical et scientifique. Cette formation a permis à la délégation marocaine, composée d’une trentaine de participants, de renforcer les capacités de ses membres et de s’imprégner du savoir-faire du célèbre professeur hongrois Istvan Urban et des dernières pratiques et expériences en matière d’implantation dentaire et des techniques de la régénération osseuse. Elle a constitué, explique la même source, une première étape pour le renforcement de la coopération entre l’AMIED et «l’Institut Urban de régénération».

 

Université Abdelmalek Essaâdi: 10 nouvelles filières du Bachelor

• Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a donné son accord pour la création de 10 nouvelles filières dans le cadre du système Bachelor, au niveau des différents établissements d’enseignement supérieur relevant de l’Université Abdelmalek Essaâdi (UAE). L’Université a indiqué qu’après l’approbation, en février dernier, du cahier des normes pédagogiques relatif au Bachelor, par la Commission nationale de coordination de l’enseignement supérieur, elle a présenté un nombre important de demandes d’accréditation en avril dernier, notant que le ministère a donné son accord pour la création de dix nouvelles filières parmi celles proposées.

 

L’Opinion
Oriental : une campagne de recrutement de 300 jeunes diplômés pour le secteur aéronautique

•. L’Institut marocain des métiers de l’aéronautique (IMA) a lancé une campagne de sélection de 300 jeunes diplômés, dans la Région de l’Oriental, afin de répondre aux besoins de recrutement des industriels du secteur aéronautique à l’échelle nationale. Selon un communiqué du Centre régional d’investissement (CRI) de l’Oriental, cette campagne cible des diplômé(e)s, techniciens ou techniciens spécialisés, dans des filières bien spécifiques telles que l’ajustage, la fabrication mécanique, les matériaux composites, l’électromécanique, la construction métallique, la mécatronique, le traitement de surface ou encore la maintenance des machines-outils. Cette initiative intervient dans le sillage de la forte croissance que connaît le secteur de l’aéronautique depuis de nombreuses années au Maroc, relève le communiqué.

 

Le 6e Festival international des écoles de cinéma de Tétouan, du 22 au 26 novembre

•. La ville de Tétouan abritera, du 22 au 26 novembre prochain, la 6ème édition du Festival international des écoles de cinéma de Tétouan (FIDEC). Organisé par l’association BIDAYYAT ARTCINE et la Faculté des lettres et des sciences humaines de Tétouan (Université Abdelmalek Essaâdi), avec le soutien du Centre cinématographique marocain, en partenariat avec plusieurs organismes marocains et étrangers, cet événement sera abrité par les belles et mythiques salles de cinéma de Tétouan, l’occasion de renouer avec la magie de l’Être et de célébrer le cinéma, l’art et la culture. L’équipe du Festival travaille depuis des mois sur une programmation exceptionnelle de films d’écoles, de masters class, de programmes thématiques, de conférences et un programme spécial « Éducation à l’image », précisent les organisateurs dans un communiqué conjoint.

 

Al Massae
Le Parlement de l’Istiqlal approuve la participation du parti au nouveau gouvernement

Le Conseil national du parti de l’Istiqlal a donné son approbation pour la participation du parti de la balance au gouvernement qu’Aziz Akhanouch tente de former après le deuxième round de ses consultations qu’il entamera cette semaine. Ainsi les membres de ce conseil ont ainsi répondu favorablement à l’offre présentée par Akhanouch, en exprimant leur disposition à faire partie de la prochaine coalition. Le Conseil national du parti a mandaté Nizar Barka, accompagné des membres du comité exécutif, pour mener les négociations se rapportant au futur gouvernement.

 

La réforme fiscale, un dossier capital de la rentrée économique

La réforme fiscale, dont les contours ont été précisés à travers l’adoption de la loi-cadre 69-19, constitue l’un des dossiers capitaux de la rentrée économique qui se veut assez particulière cette année, du fait qu’elle coïncide avec la formation d’un nouveau gouvernement. Le passage à l’action est, dès lors, plus que nécessaire afin de renforcer davantage la dynamique de relance de l’économie nationale et ce, via des mesures fiscales concrètes qui incitent à un véritable investissement où l’entrepreneuriat, l’innovation et la croissance inclusive sont des pièces maîtresses.

Avec MAP
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page