A La Une

La revue de presse de ce mercredi 22 septembre

Parlement: la représentativité féminine s’éloigne encore, un député français salue le bon déroulement des élections, Chambre des conseillers: dépôt des candidatures ce vendredi, Trois universités marocaines dans le top 10 de Multirank,  l’usine LafargeHolcim d’Agadir opérationnelle avant la fin de l’année, la 2e édition du FICLS du 17 au 23 décembre à Safi, les eaux distribuées à Ouezzane répondent aux normes…  Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue mercredi:

 

Le Matin
Parlement: une avancée en trompe-l’œil de la représentativité féminine

La parité au niveau des instances élues, et notamment au sein de la Chambre des représentants, ne sera pas atteinte de sitôt. Du moins pas au cours de la législature 2021-2026. Avec un taux de représentativité de 24% au sein de la première Chambre, la femme marocaine a réalisé une petite avancée, mais le plafond de verre est loin d’être brisé. Sur les 95 femmes élues à la Chambre des représentants, 5 seulement l’ont été en dehors des listes régionales consacrées aux femmes.

 

L’Économiste
Chambre des conseillers: dépôt des candidatures ce vendredi

Après les élections législatives et locales, le scrutin relatif à la Chambre des conseillers est prévu pour le 5 octobre prochain. Le ministère de l’Intérieur a annoncé que le dépôt des candidatures est programmé entre le vendredi 24 et le lundi 27 septembre. Les candidats concernés sont issus des conseils de communes de préfectures, de provinces et de régions, en plus des membres des chambres professionnelles, des centrales syndicales et de l’organisation des employeurs. La campagne électorale pour ce scrutin devra démarrer le 28 septembre prochain et prendra fin le 4 octobre à minuit.

 

Afrique : Trois universités marocaines dans le top 10 de Multirank

Le classement Multirank 2021 des universités à l’échelle mondiale vient de tomber. Trois universités marocaines dans le top 10 des universités africaines. Ainsi, les universités classées au Maroc sont respectivement l’Université Al Akhawayn (au 1er rang), suivie de l’Université Euromed de Fès, puis l’Université Mohammed V. Par ailleurs, l’université Euromed de Fès est classée 25e au monde concernant la “student mobility”.

 

Aujourd’hui le Maroc
LafargeHolcim : L’usine d’Agadir opérationnelle avant la fin de l’année

La nouvelle usine d’AgadirSouss de LafargeHolcim Maroc qui représente un investissement de 3 milliards de dirhams sera opérationnelle avant la fin de l’année 2021. Cette cimenterie, équipée des dernières technologies, notamment en matière de protection environnementale, bénéficiera d’une plateforme de valorisation de déchets ménagers suite à la signature en 2021 d’une convention avec les autorités et les parties prenantes locales, en ligne avec les engagements de développement durable de LafargeHolcim Maroc. Elle pourra produire 1,6 million de tonnes de ciment par an, afin d’accompagner le développement des provinces du Sud et de la région Souss-Massa. Surplus de devises sur le marché financier. Alors qu’au début de la pandémie, le Maroc cherchait à solidifier ses stocks de devise, celle-ci semble dépasser largement la demande. Le décor a ainsi radicalement changé au point que Bank Al-Maghrib (BAM) est actuellement contraint d’intervenir. En effet, la banque centrale annonce l’organisation depuis le début de cette semaine des adjudications d’achat de devises. Les responsables n’y vont pas par quatre chemins. Le but de l’opération est d’absorber les excédents actuels et d’assurer ainsi le bon fonctionnement du marché de change. Depuis quelques mois, le Maroc avait pu mobiliser grâce à des accords bilatéraux et multilatéraux des montants importants de devises.

 

 L’Opinion
Safi : la 2e édition du FICLS du 17 au 23 décembre

La 2e édition du Festival international cinéma et littérature de Safi (FICLS), qui a pour vocation d’unir deux modes d’expression artistique (cinéma et littérature), se tiendra du 17 au 23 décembre prochain, annoncent lundi les organisateurs. Présidé par l’actrice et productrice française Mylène Demongeot, le jury officiel des compétitions (longs et courts métrages) sera composé du réalisateur et producteur français Jean-François Davy, l’écrivain franco-algérien Yasmina Khadra, la réalisatrice marocaine Khaoula Benomar Sebbahi et du réalisateur et chorégraphe marocain Lahcen Zinoun, selon le livret de présentation de cette édition.

 

Les eaux distribuées à Ouezzane répondent à toutes les normes de qualité en vigueur.

Les eaux distribuées dans la ville d’Ouezzane répondent à toutes les normes de qualité en vigueur à l’échelle nationale, a affirmé, lundi, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) – Branche Eau. Dans un communiqué publié en réaction aux informations véhiculées, le 17 septembre, par certaines plateformes des réseaux sociaux concernant la qualité des eaux distribuées à Ouezzane, le directeur régional de l’ONEE -Branche Eau- de la région du Nord a souligné que « les eaux distribuées dans la ville d’Ouezzane répondent à toutes les normes de qualité en vigueur au niveau national, émanant des recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ».

 

Assahraa Al Maghribiya :
Un député français salue le bon déroulement des élections du 8 septembre

Le député membre de la Commission permanente des affaires économiques au sein de l’Assemblée Nationale française Yves Hemedinger (LR) a salué le bon déroulement des élections du 8 septembre au Maroc organisées « dans la transparence et avec une campagne réussie des partis politiques en compétition malgré la situation difficile causée par la pandémie ». Lors d’un échange avec le Consul général du Royaume à Strasbourg Driss El Kaissi, Hemedinger a indiqué que « le Maroc, sous la conduite sage et éclairée de SM le Roi Mohammed VI, continue de progresser dans son processus démocratique issu de la constitution de 2011 qui permet une véritable alternance par les urnes et une acceptation par toutes les parties des résultats des élections », indique un communiqué du consulat du Maroc à Strasbourg. « Les deux parties se sont félicitées, comme mentionné par la délégation des observateurs de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, de l’augmentation du taux participation de plus de 50%, soit sept points de plus par rapport aux législatives de 2016 et surtout de l’implication des jeunes dans ce triple scrutin », poursuit la même source.

Avec MAP
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page