A La Une

7 décès dans la capitale de Madagascar

Plusieurs cas de peste pulmonaire ont été enregistrés récemment dans la capitale malgache Antananarivo, dont sept ont succombé à la maladie, ont indiqué jeudi les autorités sanitaires du pays.

Suite à la résurgence de cette forme rare de peste, notamment dans la région d’Itasy, 22 personnes sont actuellement sous traitement, a déclaré le directeur de la médecine préventive au sein du ministère malgache de la Santé, Fidiniana Randriantsarafara.

Le premier décès lié à cette maladie remonte au 23 août dernier. Une semaine plus tard, un autre décès est survenu dans la même famille.

Après des tests, les autorités sanitaires locales ont confirmé qu’il s’agit de cas de peste pulmonaire et décidé de mettre en quarantaine la commune Miandrandra, située dans le dzistrict d’Arivonimamo, pour endiguer la propagation du virus dans d’autres régions du pays.

Une campagne de sensibilisation a été menée en parallèle avec l’organisation des funérailles, appelés localement «famadihana», que les autorités considèrent comme l’un des vecteurs de transmission de la maladie.

La peste pulmonaire est une forme rare mais mortelle, affectant les rongeurs et se transmettant à l’Homme suite à une piqûre de puce qui avait au préalable piqué un animal infecté.

La contamination se fait également par voie aérienne par l’intermédiaire d’infimes gouttelettes de salives, émises en cas de toux ou d’éternuement. Il s’agit néanmoins d’une maladie guérissable si le traitement est pris à temps.

Avec MAP

Avec MAP
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page