Culture

53è FNAP à Marrakech : La Place Jemaâ Fna vibre aux rythmes de chants et danses folkloriques

samedi, 6 juillet, 2024 à 14:51

Marrakech – La mythique Place de Jemaâ Fna a vibré, vendredi soir, aux rythmes de chants et de danses folkloriques programmés dans le cadre de la 53è édition du Festival National des Arts Populaires (FNAP). Une occasion de célébrer comme, il se doit, la singularité et la diversité du patrimoine culturel immatériel marocain.

Ainsi, des troupes folkloriques vêtues de leurs plus belles tenues ont occupé, à tour de rôle, la scène aménagée spécialement à l’occasion de ce festival, le temps de gratifier le public par des danses chorégraphiques mêlées avec des chants exécutés, avec brio, et donnant lieu à de merveilleux échanges gestuels hautement synchronisés entre artistes.

Près de deux heures durant, les visiteurs de cet espace historique ont été conviés à un véritable voyage à travers la magie et la splendeur des arts populaires du Royaume.

Le public a pu apprécier des spectacles artistiques riches en couleurs musicales et des danses folkloriques présentées par des troupes représentant diverses régions du Royaume. Une ambiance conviviale et festive et combien même alléchante et si singulière à laquelle ont contribué également, les autres spectacles qui investissent quotidiennement l’esplanade de cette “place Monde”.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, Mohamed El Malali, Moqqadem d’une troupe d’Ahidous issue du Moyen Atlas, s’est dit heureux de la première participation de sa troupe au FNAP, auquel il lui souhaite davantage de succès lors des prochaines éditions.

M.El Malali n’a pas manqué de mettre en relief la bonne organisation du festival, notant que les organisateurs n’ont ménagé aucun effort pour garantir l’accueil et l’hébergement des artistes participant au festival dans de meilleures conditions;

Et de poursuivre qu’il aspirait toujours participer au FNAP, un événement majeur rassemblant les différentes troupes folkloriques et les divers arts populaires dont regorge les régions du Royaume.

“La Troupe Ahidous du Moyen Atlas allie, dans ses performances artistiques, la danse et la poésie rimée, comme expression des traditions et coutumes qui caractérisent la province de Khénifra et illustre la richesse de son patrimoine culturel”, a-t-il expliqué.

Dans une déclaration similaire, Mustafa Fathi, metteur en scène des spectacles programmés sur la scène de la place Jemaâ Fna, a indiqué que l’organisation du FNAP représente une opportunité pour booster l’animation culturelle de la Cité ocre, à travers les rythmes folkloriques en général.

“La 53ème édition du FNAP a été un succès en termes d’organisation, grâce à une stratégie visant à aménager des scènes panoramiques dans des lieux sensés attirer un grand nombre d’habitants et de visiteurs de la Cité ocre, parmi les férus de différents rythmes folkloriques marocains”, a-t-il ajouté, relevant que le festival représente une opportunité idoine pour les touristes étrangers de découvrir davantage le patrimoine riche du Maroc et ses diverses cultures.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 53è édition du FNAP connait la participation d’environ 700 artistes représentant des troupes folkloriques marocaines authentiques, ainsi que 100 artistes venant de pays étrangers et africains.

Organisé par l’Association du Grand Atlas, en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication- Département de la Culture et les instances élues de Marrakech, ce festival, l’une des plus anciennes manifestations artistiques à l’échelle nationale, représente une plateforme pour évoquer les gloires historiques des chants et danses artistiques qui établissent un pont de communication entre les artistes et le public avide de son patrimoine et interagissant avec des rythmes expressifs aux symboles historiques.

A noter, que le spectacle officiel du festival sera présenté chaque nuit au Théâtre Royal, avec la participation de 30 troupes populaires représentant les régions du Royaume.

Deux scènes sont également aménagées sur la place de Jemaâ Fna et la place El Harti pour rapprocher le festival du plus grand nombre d’habitants et de visiteurs de la cité ocre, avec au menu une riche participation des troupes folkloriques marocaines et étrangères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page