Économie

11e édition du Forum des Droits humains du Festival Gnaoua d’Essaouira, les 28 et 29 juin

“Maroc, Espagne, Portugal : Une histoire qui a de l’avenir” est le thème de la 11ème édition du Forum des Droits Humains du Festival Gnaoua et Musiques du Monde, qui se tiendra, les 28 et 29 juin à Essaouira.

Organisé en partenariat avec le Conseil de la Communauté Marocaine à l’Étranger (CCME), le Forum invite, comme chaque année, des personnalités venant d’horizons différents pour débattre, en toute liberté, dans le cadre de trois panels thématiques et une intervention introductive de l’ancien président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, indique un communiqué des organisateurs.

“En 2030, soit dans moins de six ans, le Maroc, l’Espagne et le Portugal organisent en effet la Coupe du Monde de Football. Cette candidature commune inédite témoigne des relations exceptionnelles qui lient les trois pays depuis plus de mille ans, avec des flux humains, économiques et culturels variables mais pratiquement ininterrompus”, ont souligné les organisateurs.

Et de poursuivre que le raffermissement des relations économiques et politiques entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal et l’organisation commune de ce Mondial 2030 constituent de réelles avancées et des opportunités certaines de dialogue et de coopération, estimant que les défis auxquels font face les trois pays ont, eux aussi, changé de nature, nécessitant davantage de créativité, de compréhension et de respect mutuel.

“Dans ce contexte, quels effets peut avoir l’organisation conjointe de la Coupe du Monde sur l’avenir des relations entre les trois pays ? Quel rôle pour la société civile, pour les intellectuels, les artistes, les sportifs ? Comment évoluent les mobilités entre les trois pays ? Comment, dans chacune de diasporas, évoque-t-on l’exil, la communauté, le pays ? Autant de questions qui seront proposées au débat à l’occasion de trois panels thématiques programmés dans le cadre de ce Forum, précisent les organisateurs.

Ce Forum, ajoute-t-on de même source, a toujours été à l’écoute des débats et des sujets qui façonnent nos sociétés.

Citée dans le communiqué, Neila Tazi, productrice du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira a expliqué que “l’organisation de cette Coupe du Monde est un grand moment dans notre histoire contemporaine et le choix de la thématique de cette 11e édition est notre manière de l’accompagner à travers les éclairages et les apports de personnalités de premier plan”.

Le président du CCME, Driss El Yazami, cité également dans le communiqué, a déclaré que “compte tenu des nouveaux défis auxquels sont confrontés les trois pays, nous interrogerons les rôles de la société civile, des intellectuels, des artistes et des sportifs dans la construction de relations saines et durables”.

“Il est important également de sonder l’évolution des mobilités dans cette partie du monde. Savoir comment, dans chacune des diasporas, sont évoqués des sujets comme l’exil, la communauté et le pays, par exemple”, conclut M. El Yazami.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page